Passer au contenu principal

Mesures que prend la Canada Vie pour vous soutenir en cette période de COVID-19. En savoir plus

Votre navigateur Web est désuet. Pour une expérience optimale, utilisez un navigateur moderne comme Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Idées et conseils

Apprendre à gérer ses finances en début de carrière

Avril 2021 – Temps de lecture : 15 min

Points à retenir

  • Commencer un emploi de début de carrière dans le domaine que vous avez choisi est un bon moment pour prendre l’habitude de vous occuper de vos finances.

  • Grâce à votre revenu salarial, vous pouvez établir un programme qui vous aidera à couvrir vos dépenses, à rembourser vos prêts étudiants et à épargner pour l’avenir.

  • En comprenant vos revenus et vos dépenses, vous pouvez planifier la réalisation de vos objectifs financiers à court, moyen et long terme.

Partager

Le début de votre carrière est une grande étape, et il est important de célébrer ce moment charnière. Comme vous commencez à recevoir une paye régulière, c’est aussi le moment idéal pour vous pencher sur la gestion de vos finances afin de vous préparer à la réussite. Certaines décisions financières que vous pouvez prendre dès maintenant devraient vous permettre de ne pas vous laisser dépasser par des choses comme les dettes d’études tout en épargnant à court et à long terme.

Apprenez à gérer vos finances au quotidien

Toucher votre premier salaire est une étape importante, et il peut être tentant de faire des folies pour la célébrer. C’est peut-être l’occasion de vous faire plaisir, mais c’est aussi le moment d’examiner votre salaire net pour déterminer comment vous allez faire en sorte que cet argent réponde à vos besoins actuels et vous aide à atteindre vos objectifs futurs.

Tout d’abord, vous devez déterminer la différence entre votre salaire et votre salaire net. Votre salaire est le montant en dollars que vous recevrez avant toutes les retenues salariales, également appelé salaire brut. Le salaire net est ce qui reste après ces retenues.

Les impôts, les cotisations au Régime de pensions du Canada (RPC)S’ouvre dans une nouvelle fenêtre, au Régime de rentes du Québec (RRQ) et à l’assurance-emploi (AE) sont des exemples de retenues salariales. Si votre employeur offre des garanties en milieu de travailS’ouvre dans une nouvelle fenêtre, il se peut que des retenues soient également effectuées pour couvrir le coût de votre régime. Dès que vous recevez votre première paye, vous devriez examiner votre relevé en détail pour mieux comprendre les retenues salariales.

Une fois que vous avez comptabilisé ce qui entre dans votre compte bancaire, vous devez voir comment votre salaire net va couvrir ce qui en sort, c’est-à-dire les dépenses. La façon la plus simple de suivre les dépenses est de créer un budget. Il s’agit d’un plan de dépenses mensuelles qui couvre vos besoins, vos désirs et votre épargne.

Les besoins comprennent des éléments tels que le loyer, le remboursement d’un prêt et les frais d’épicerie. Les désirs peuvent inclure les frais de voyage et des choses comme les repas au restaurant ou les concerts. L’épargne couvre les cotisations que vous faites à un fonds d’urgence ou au régime de retraite offert par votre employeur.

Dans le cadre de ce budget, vous devez penser non seulement à l’argent que vous consacrerez aux dépenses quotidiennes, mais aussi aux cotisations que vous effectuerez pour votre avenir financier à long terme.

Créez un programme financier à long terme

Maintenant que vous disposez d’un revenu régulier, il est temps de réfléchir non seulement à la manière de satisfaire vos besoins actuels, mais aussi vos besoins futurs.

Lorsque vous amorcez votre carrière, la planification de la retraiteS’ouvre dans une nouvelle fenêtre peut sembler être la dernière chose sur votre liste de priorités.

Cependant, c’est le moment idéal pour penser à épargner en vue de la retraiteS’ouvre dans une nouvelle fenêtre, car plus vous le faites longtemps, plus vous accumulez de l’épargne et des intérêts. Commencer à mettre de côté ce que vous pouvez maintenant pourrait faire toute la différence dans vos vieux jours.

Lorsque vous commencez à épargner pour la vie que vous mènerez dans 50 ans, vous pouvez également penser à ce que vous souhaitez réaliser dans les 5, 10 ou 20 prochaines années. Certaines de ces étapes peuvent vous sembler très éloignées, mais là encore, le fait d’épargner ne serait-ce qu’un peu dès maintenant peut vous aider à faire fructifier votre argentS’ouvre dans une nouvelle fenêtre en vue du moment où vous en aurez besoin.

L’une des principales raisons de commencer à épargner tôt est l’intérêt composé. Les intérêts composés contribuent à faire fructifier votre argent plus rapidement, car ils sont calculés sur les intérêts accumulés au fil du temps, ainsi que sur votre cotisation initiale. Les intérêts composés peuvent créer un effet boule de neige, car les placements initiaux et les revenus tirés de ces placements croissent ensemble.

Vous envisagez peut-être d’acheter une maisonS’ouvre dans une nouvelle fenêtre un jour ou de vous marier et de fonder une familleS’ouvre dans une nouvelle fenêtre. Peut-être que vos projets à moyen terme comprennent un retour aux études, la création d’une entreprise ou un voyage. Le moment est bien choisi non seulement pour cotiser à un régime de retraite en vue de votre avenir à long terme, mais aussi de commencer à cotiser à un compte d’épargne en vue de financer ces projets et bien d’autres entre-temps.

Vous avez peut-être entendu dire qu’une bonne règle à suivre est de se payer d’abord, c’est-à-dire d’épargner une certaine part de chaque paye avant de faire quoi que ce soit d’autre, en traitant cela comme une retenue salariale. Cela vous permet de mettre de l’argent de côté avant d’avoir le temps de le dépenser. Vous pouvez également mettre en place des dépôts automatiques ou des paiements récurrents pour vous aider à le faire.

ÉpargnerS’ouvre dans une nouvelle fenêtre régulièrement ce que vous pouvez vous permet non seulement d’atteindre les objectifs que vous vous êtes fixés, mais aussi de faire face aux dépenses imprévues.

Préparez-vous aux imprévus

Une fois que vous commencez à gagner un revenu régulier, il est important de mettre une partie de cet argent de côté pour les dépenses imprévues. Vous avez peut-être entendu parler des termes « fonds pour les mauvais jours » ou « fonds d’urgence » pour désigner l’épargne en général, mais idéalement, ces deux fonds sont distincts et contiennent de l’argent destiné à des fins différentes.

  • Fonds d’urgence

    Il s’agit de l’argent destiné à couvrir les urgences importantes qui pourraient avoir des répercussions sur votre revenu, comme la perte de votre emploi ou une maladie. Il est recommandé d’avoir entre trois et six mois d’épargne pour couvrir vos frais de subsistance pendant cette période.

  • Fonds pour les mauvais jours

    Ce fonds est normalement plus petit que votre fonds d’urgence et contient de 500 $ à 1 000 $, qui peuvent être utilisés pour des achats ponctuels ou de petits frais imprévus, comme les réparations de la voiture ou de la maison.

Outre vos économies, vous devez également tenir compte de votre santé. Si vous entamez votre carrière dans une entreprise, vous serez peut-être inscrit à un régime d’avantages sociaux couvrant les soins médicaux et dentaires. Si vous commencez votre carrière comme travailleur autonomeS’ouvre dans une nouvelle fenêtre, vous pourriez ne pas avoir d’avantages sociaux du tout. Si vous vous inquiétez du coût des soins de santé et de la façon dont vous allez payer vos factures médicales, souscrire une assurance individuelleS’ouvre dans une nouvelle fenêtre peut vous aider à combler l’écart entre ce qui est couvert par le régime d’assurance maladie de votre province ou territoire et ce que vous devrez payer de votre poche.

Commencez à investir

Une autre façon de planifier votre avenir financier est de commencer à investir votre argent. Vous pouvez choisir le type de compte dans lequel vous voulez investir, qui peut être un CELIS’ouvre dans une nouvelle fenêtre, un REERS’ouvre dans une nouvelle fenêtre ou un compte non enregistré. Ensuite, vous choisissez le type de placements que vous voulez détenir dans ce compte. Si vous ne savez pas par où commencer, vous pouvez consulter un conseiller.

Devriez-vous épargner ou investir?

Si vous avez obtenu votre diplôme en contractant un prêt étudiant, vous ne savez peut-être pas si vous devez d’abord rembourser votre prêt étudiant ou commencer à investir et à épargner.

La réponse à cette question dépend d’un certain nombre de facteurs, dont le montant de votre dette, le total de vos dépenses mensuelles et le revenu disponible qu’il vous reste pour épargner ou rembourser vos dettes. Le fait que vous ayez obtenu votre prêt par l’intermédiaire de l’État ou d’une banque peut également jouer un rôle dans votre décision. Pour les prêts contractés auprès de l’État, il y a une période de grâce de six moisOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre , pendant laquelle aucun intérêt ne court et aucun paiement n’est exigible. Une fois terminée cette période de six mois, vous devrez commencer à rembourser votre prêt, que vous gagniez un revenu ou non. 

Si vous le pouvez, c’est une bonne idée d’épargner ne serait-ce qu’une petite somme chaque mois pendant que vous commencez à rembourser vos prêts. Certains employeurs peuvent même proposer un programme pour vous aider à rembourser vos dettes d’études tout en épargnantS’ouvre dans une nouvelle fenêtre - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre en vue de la retraite. Le fait de cotiser à un compte d’épargne à intérêt élevé peut également faire fructifier votre argent, même si vous ne pouvez effectuer qu’un petit paiement chaque mois. 

 À notre connaissance, les renseignements fournis sont exacts au moment de leur publication. Ces renseignements sont de nature générale et visent uniquement à informer.