Passer au contenu principal

Mesures que prend la Canada Vie pour vous soutenir en cette période de COVID-19. En savoir plus

Votre navigateur Web est désuet. Pour une expérience optimale, utilisez un navigateur moderne comme Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Idées et conseils

Devriez-vous rembourser vos prêts étudiants ou investir?

Mai 2022 – Temps de lecture : 15 min

Points à retenir

  • Que vous donniez la priorité au remboursement d’un prêt étudiant ou encore à l’épargne et à l’investissement, la décision dépend en grande partie de la différence entre les taux d’intérêt et les taux de rendement.

  • Il est important de commencer à épargner et à investir tôt pour tirer parti de la croissance composée.

Partager

Vaut-il mieux rembourser son prêt étudiant ou épargner et investir?

Tout dépend de votre situation. En général, si le taux d’intérêt s’appliquant à votre prêt étudiant est supérieur au taux de rendement que vous pourriez raisonnablement obtenir en investissant, le remboursement du prêt le plus rapidement possible vous fera économiser de l’argent. 

Si vous pouvez obtenir un meilleur taux de rendement sur votre placement que le taux d’intérêt s’appliquant à votre prêt étudiant, selon votre situation, il pourrait être judicieux de rembourser le montant minimal sur le prêt étudiant et d’investir le reste. 

Selon votre situation, ce pourrait également être une bonne idée de faire les deux – investir dans votre avenir et rembourser votre dette. Il pourrait être bon d’obtenir l’avis d’un conseiller financier. 

Tout placement comporte des risques ainsi que la possibilité de perte du capital. Le rendement passé n’est pas garant des rendements futurs.

Quand donner la priorité au remboursement du prêt étudiant

À part quand le taux d’intérêt est plus élevé que le taux de rendement auquel vous pourriez raisonnablement vous attendre en investissant l’argent, il pourrait être judicieux de rembourser votre prêt lorsque :

    • Vous touchez une prime, ou recevez une augmentation de salaire ou un remboursement d’impôt
    • Vous souhaitez réduire le stress lié au fait d’avoir une dette étudiante
    • Vous n’avez pas d’autres priorités financières plus importantes

Quand donner la priorité à l’épargne et à l’investissement

À part quand ça rapporte plus d’investir que de payer de l’intérêt sur votre prêt étudiant, il pourrait être judicieux d’épargner et d’investir lorsque :

    • Vous ne disposez pas d’un fonds d’urgence pour couvrir vos besoins de subsistance de base pendant au moins trois mois
    • Vous avez d’autres objectifs plus prioritaires, comme épargner en vue d’un mariage, d’une mise de fonds pour l’achat d’une maison ou de l’achat d’une voiture

Pourquoi il est important d’investir tôt, même pendant la période de remboursement du prêt étudiant

Si vous ne commencez pas à épargner et à investir dans la vingtaine, vous risquez de ne pas tirer parti de la croissance composée au cours des 30 ou 40 années où vous travaillez et gagnez un revenu.  

Que ce soit au moyen d’un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ou d’un compte d’épargne libre d’impôt (CELI), épargner tôt et épargner souvent peut vous donner une longueur d’avance.

Et maintenant?

Maintenant que vous en savez plus sur la façon de donner la priorité au remboursement de votre prêt étudiant, il se peut que vous souhaitiez également discuter avec votre conseiller :

  • Des meilleurs moyens de gérer votre prêt étudiant et d’autres dettes

  • De l’établissement de régimes d’épargne pour atteindre vos objectifs, comme ceux d’épargner en vue de l’achat d’une maison ou en vue de la retraite

Partager

Les renseignements fournis reposent sur les lois, règles et règlements actuels applicables aux résidents du Canada. À notre connaissance, les renseignements fournis sont exacts au moment de leur publication. Les règles et les interprétations peuvent changer, ce qui peut compromettre l’exactitude de l’information. Les renseignements fournis sont de nature générale et ne devraient pas remplacer les conseils qu’il convient d’obtenir lorsqu’une situation spécifique est examinée. Pour des questions particulières, vous devriez consulter un juriste, un comptable, un fiscaliste ou tout autre conseiller professionnel approprié.

Les renseignements présentés ici sont de nature générale et visent uniquement à informer. Pour des situations particulières, vous devriez consulter le conseiller juridique, comptable ou fiscal approprié.