Passer au contenu principal

Mesures que prend la Canada Vie pour vous soutenir en cette période de COVID-19. En savoir plus

Votre navigateur Web est désuet. Pour une expérience optimale, utilisez un navigateur moderne comme Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Idées et conseils

Les travailleurs autonomes devraient-ils se procurer une assurance maladie?

Janvier 2022 – Temps de lecture : 15 min

Points à retenir

  • Si vous n’êtes pas couvert par un régime de garanties offert par l’employeur, vous pourriez avoir à payer de votre poche les frais liés aux soins médicaux et dentaires.

  • Avec les protections individuelles pour soins médicaux et dentaires, vous pouvez combler l’écart entre ce qui est couvert par le régime de santé provincialS’ouvre dans une nouvelle fenêtre et ce que vous devez débourser. 

  • Cette stratégie peut vous aider à couvrir des dépenses pour vous et votre famille, ce qui pourrait représenter des centaines de dollars d’économies.

Partager

Vous voulez en apprendre davantage sur PlanDirectMC assurance maladie et assurance dentaire?

En fonction de vos choix, certains champs pourraient être ajoutés à ce formulaire.

Vous pensez à vous procurer une assurance maladie?

Être son propre patron entraîne tout son lot de préoccupations, qu’il s’agisse de trouver du travail, de produire une déclaration de revenus et de s’occuper de tout le reste. Un autre élément important qui ne devrait pas être mis de côté, c’est de prendre soin de votre bien-être, et cela comprend avoir un régime en place pour couvrir les soins médicaux.

Avec une assurance personelle, vous pouvez demander une protection de soins médicaux et dentaires qui convient à vos besoins et à votre budget, permettant ainsi de réduire les dépenses de votre poche.

Quel type de protection est offert?

Trois options d’assurance maladie sont offertes au Canada :

  1. Régime d’assurance maladie (système public d’assurance de soins de santé canadien)
  2. Garanties offertes par l’employeur
  3. Assurance maladie et assurance dentaire personnelles

Si vous êtes travailleur autonome et n’êtes donc pas couvert par un régime d’assurance offert par un employeur, vous devrez débourser les frais associés aux soins médicaux en utilisant une combinaison des options 1 et 3.

Selon la province ou le territoire où vous habitez, une certaine protection pourrait être offerte dans votre région. Toutefois, l’étendue de cette protection variera en fonction de cette province ou de ce territoire. Par exemple, au Manitoba, vous pouvez obtenir une protection comptant jusqu’à sept visites par année chez un chiropraticien. En Ontario, le traitement chiropratique n’est pas couvert par l’Assurance-santé de l’Ontario (Assurance santé), ce qui signifie que vous devrez payer vous-même ce traitement.

Un régime privé peut offrir une protection qui comble l’écart entre ce qui est couvert par le régime provincialS’ouvre dans une nouvelle fenêtre et ce que vous devez débourser vous-même. Vous pouvez choisir un régime, payer une prime mensuelle (qui peut être déductible du revenu imposable) et recevoir une protection pour des traitements comme ceux énumérés ci-dessous :

Cela peut non seulement aider à couvrir les coûts associés aux soins médicaux courants, mais aussi s’avérer particulièrement utile si un accident survient ou si vous tombez malade et avez besoin d’un traitement inattendu.

  • « Lou vient de commencer son emploi de rêve dans une société technologique en démarrage, mais une chose manque : un programme de garanties offertes par l’employeur. Lou est jeune, au milieu de la vingtaine, et fait preuve de proaction en ce qui concerne son bien-être physique et mental. Son souhait est de continuer de suivre des soins courants comme aller chez le dentiste, porter des lentilles de contact et suivre une thérapie, ainsi qu’obtenir du soutien pour tout autre coût futur que les soins médicaux provinciaux ne couvrent pas.

    C’est pourquoi Lou a choisi le Régime classique, notre régime de base de PlanDirectS’ouvre dans une nouvelle fenêtre. Ce régime offre un remboursement de 70 % des médicaments sur ordonnance, 300 $ par année pour les services paramédicaux comme les rencontres avec un psychologue, avec un maximum de 30 $ par visite. Il comprend également un remboursement de 70 % pour les services dentaires réguliers comme le nettoyage, jusqu’à concurrence de 350 $ par année. »

De quel type de protection avez-vous besoin?

Le type de protection dépendra de facteurs comme votre budget, la durée pour laquelle vous prévoyez d’être travailleur autonome, ainsi que votre état de santé préexistant ou vos besoins médicaux courants. Vous voudrez peut-être aussi réfléchir au type de travail que vous effectuez et déterminer s’il est associé à un risque élevé ou requiert une protection spécialisée.

La meilleure façon de trouver la protection qui vous convient est d’obtenir une estimation en ligneS’ouvre dans une nouvelle fenêtre. Vous serez alors en mesure d’examiner les options en fonction de vos besoins personnels, selon que vous cherchiez par exemple la garantie de base respectant un certain budget, ou encore la garantie globale couvrant un large éventail de soins et de frais médicaux.

Vous pouvez en apprendre davantage sur vos options de protection en obtenant une estimation en ligne ou en communiquant avec un conseiller.

Le coût d’une protection pour soins médicaux et dentaires

En ce qui concerne les options de votre régime de soins médicaux et dentaires, vos primes mensuelles varieront en fonction de facteurs comme votre prestataire de garanties, la protection que vous choisissez et le nombre de personnes à charge ajouté à votre protection, comme votre conjoint. Ces paiements mensuels peuvent non seulement s’avérer inférieurs à ce que vous débourseriez de votre poche à long terme, mais ils peuvent également offrir certains avantages fiscaux.

Êtes-vous prêt à demander une protection d’assurance maladie et d’assurance dentaire?

Si vous souhaitez découvrir nos régimes et savoir ce qu’il vous en coûterait, demandez une estimation de taux.

Faire une demande maintenant

Les présents renseignements sont fournis à titre informatif seulement et ne doivent pas être considérés comme des conseils juridiques ou fiscaux. Tout a été mis en œuvre pour assurer l’exactitude de l’information; néanmoins, des erreurs et des omissions peuvent survenir. Tous les commentaires relatifs à l’imposition sont de nature générale et sont fondés sur les lois fiscales canadiennes actuelles et les interprétations visant les résidents canadiens, lesquelles peuvent changer. Il est recommandé de consulter votre conseiller juridique, fiscal ou comptable pour obtenir un avis sur une situation particulière. Les renseignements sont fournis par La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie et sont à jour à la date de leur publication.

Articles connexes