Passer au contenu principal

La Great-West, compagnie d’assurance-vie, la London Life, Compagnie d’Assurance-Vie et La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie forment désormais une seule et même compagnie : La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie. Découvrez la nouvelle Canada Vie

La Great-West, compagnie d’assurance-vie, la London Life, Compagnie d’Assurance-Vie et La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie forment désormais une seule et même compagnie : La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie. Découvrez la nouvelle Canada Vie

Votre navigateur Web est désuet. Pour une expérience optimale, utilisez un navigateur moderne comme Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Bienvenue à la Canada Vie! La Financière Liberté 55 est une division de La Compagnie d'Assurance du Canada sur la Vie, et les renseignements que vous avez demandés peuvent être consultés ici.

Conseils pour gérer le stress lié à l’argent dans une relation

Points à retenir

  • Une étude récenteOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre (en anglais seulement) a révélé que l’argent est la principale préoccupation de 40 % des Canadiens.
  • Si le stress financier a une incidence sur votre relation, vous pouvez prendre des mesures pour gérer l’anxiété, faire des recherches sur vos options et planifier votre avenir financier.

Faits concernant le stress financier

Un sondage récent a révélé que l’argent est la principale cause de stress chez les Canadiens.

Selon l’indice de stress financier de 2023Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre (en anglais seulement), 40 % des Canadiens affirment que l’argent est leur principale préoccupation, surpassant la santé, le travail et les relations.

Les problèmes d’argent peuvent, bien sûr, ajouter du stress à une relation ou à un mariage, et peuvent également entraîner des problèmes de santé mentale, comme l’anxiété et la dépression.

Si votre couple fait face à des problèmes financiers, la bonne nouvelle est qu’il y a de nombreuses mesures que vous pouvez prendre pour gérer votre stress et faire un plan afin de revenir sur la bonne voie.

Amorcez une conversation franche

Si vous gérez l’argent avec votre conjoint ou votre partenaire, il est important de lui dire ce que vous ressentez.

Éviter de parler d’argent ou cacher les faits au sujet des dépenses ou d’autres difficultés financières peut rendre la situation encore plus difficile.

Commencer par être honnête l’un envers l’autre peut aider à réduire l’anxiété et présente de nombreux autres avantages :

  • Faire part de vos pensées et de vos sentiments ainsi que des faits sur votre situation financière peut aider à renforcer le fait que vous êtes dans le même bateau.
  • Votre partenaire pourrait avoir des expériences passées ou des perspectives qui peuvent vous aider ou auxquelles vous n’auriez pas pensé. 
  • Cela peut vous aider à déterminer comment vous attribuerez une manne d’argent, comme un héritage.
  • Vous pourrez mieux planifier la façon dont vous ferez face aux urgences financières.
  • Vous saurez que vous êtes sur la même longueur d’onde quant à votre avenir et au rôle que vos finances y joueront.

En outre, il ne faut pas ressentir de gêne lorsqu’il s’agit de parler d’argent à votre partenaire. Que vous soyez aux prises avec des dettes, un budget, un faible revenu, la perte d’un emploi ou tout autre problème, il est important de comprendre que les problèmes d’argent sont courants et qu’en les communiquant honnêtement, vous faites le premier pas dans la bonne direction.

Faites le point sur votre situation financière

Si cela fait plus d’un an que vous n’avez pas examiné vos finances, le moment est peut-être venu de faire un suivi.

De nombreuses raisons pourraient expliquer pourquoi votre situation financière a changé au cours de l’année écoulée. Vous avez peut-être fait un achat important ou vécu un événement important, comme l’achat de votre première maison, un mariage, un déménagement ou une naissance. Il y a également des facteurs externes à prendre en compte, comme les répercussions d’événements mondiaux comme la pandémie de COVID-19 et l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

Examinez vos relevés bancaires ou comptes en ligne et posez-vous les questions suivantes :

  • Quel montant d’argent vous reste-t-il habituellement à la fin de chaque mois, une fois que vous avez couvert toutes les dépenses essentielles?
  • Quel montant arrivez-vous à économiser chaque mois?
  • Quel montant avez-vous investi pour l’avenir?
  • Quel est votre niveau d’endettement et quel type d’endettement (prêt étudiant, prêt sur salaire, carte de crédit, marge de crédit, etc.)? Quels sont les taux d’intérêt et les versements mensuels?
  • Une partie ou la totalité des dettes peut-elle être consolidée afin de réduire les intérêts à échoir ou les versements mensuels?
  • Êtes-vous en mesure de rembourser quelque chose, notamment les dettes à taux d’intérêt élevé comme une carte de crédit?
  • Parvenez-vous à effectuer vos versements mensuels à temps? Dans la négative, des pénalités ou des frais qui font augmenter le montant que vous devez vous sont-ils imposés?
  • Dans quelle mesure des paiements en retard ou manqués ont-ils eu une incidence sur vos cotes de crédit et sur vos plans pour l’avenir?
  • Êtes-vous à découvert et devez-vous payer des frais en conséquence, et dans l’affirmative, à quelle fréquence?
  • Pouvez-vous modifier vos habitudes de magasinage ou de dépenses? Pouvez-vous réduire vos dépenses dans un domaine (comme les repas au restaurant) pour vous aider par exemple à rembourser vos dettes ou à augmenter vos cotisations en vue de votre retraite?

En posant ces questions et d’autres, vous aurez une idée de vos difficultés financières actuelles et de ce que vous pouvez changer pour apporter un répit immédiat.

Établissez un budget

Après avoir examiné votre situation financière, il faudra peut-être revoir votre budget en fonction des changements à effectuer. Selon votre situation, vous pouvez choisir de créer un budget mensuel, ou d’établir un budget par paye.

Dans les 2 cas, il est judicieux de commencer par séparer vos frais fixes et vos frais variables.

Planifier les dépenses fixes

Tout d’abord, vous devez avoir une idée de vos frais mensuels fixes. Les dépenses fixes sont engagées au même moment chaque mois et sont en général liées aux charges courantes. En voici quelques exemples :

Planifier les dépenses variables

Une fois que vous avez déterminé la date d’échéance des paiements liés à vos dépenses fixes, vous devez vous attaquer au paiement de vos dépenses variables.

L’argent qui reste de votre chèque de paye une fois que vous avez payé vos factures essentielles est connu sous le nom de revenu disponible ou discrétionnaire. Cet argent doit servir à régler les dépenses qui, sans être des factures ou des paiements, font tout de même partie de votre coût de vie global. En voici quelques exemples :

  • Épicerie
  • Divertissements
  • Repas au restaurant
  • Essence
  • Vêtements
  • Articles de toilette et soins personnels
  • Beauté et coiffure

Actualisez vos habitudes financières

Si, en examinant ces montants, vous pensez que vous devez y apporter des changements pour vous aider à gérer vos frais de subsistance, à rembourser votre dette ou à épargner davantage, vous pouvez faire certaines choses pour réorganiser votre budget.

Réduire vos dépenses

Cherchez des moyens de réduire vos dépenses mensuelles.

Vous pourriez, par exemple, manger moins souvent au restaurant ou vous limiter à un repas au restaurant par paye, annuler les abonnements que vous utilisez peu ou pas du tout, choisir des produits moins chers ou des magasins au rabais et utiliser vos points pour payer des choses comme des billets de cinéma ou faire des achats.

Avoir une idée claire de la façon dont vous utilisez chaque dollar de chaque paye vous aidera à voir où vous pouvez réduire vos dépenses.

Consolider vos dettes

Si vous avez du mal à faire face aux remboursements de vos prêts ou si vous trouvez qu’ils prennent une part trop importante de votre salaire, vous pouvez essayer de consolider ces dettes en un seul paiement pour que le total à payer soit moins élevé.

Générer un revenu supplémentaire

Si, même après avoir fait un budget, vous avez toujours du mal à vous rendre à la prochaine paye, vous pouvez envisager de trouver une deuxième source de revenus. Vous pourriez faire une vente de débarras ou trouver un deuxième emploi vous procurant un revenu supplémentaire. 

N’oubliez pas l’épargne

Même lorsque vous avez des difficultés financières, il est tout de même important de mettre de l’argent de côté afin d’économiser ce que vous pouvez chaque mois.

Par exemple, il est sage d’avoir un « fonds d’urgence » ou d’économiser de l’argent pour couvrir des urgences importantes qui pourraient avoir une incidence sur votre revenu, comme une perte d’emploi ou une maladie.

Vous pouvez également mettre un peu d’argent de côté, ne serait-ce que 500 $ ou 1 000 $, pour régler les petites dépenses ponctuelles, comme les réparations de la voiture ou de la maison.

En plus d’épargner pour être prêt en cas de coup dur, il est aussi important d’épargner pour votre avenir. Des produits comme un compte d’épargne libre d’impôt (CELI) ou un régime enregistré d’épargne-retraite (REER) sont des moyens de vous aider à épargner à plus long terme.

Combien devriez-vous mettre de côté chaque mois?

Ce que vous devez épargner chaque mois dépend grandement de la somme dont vous disposez après avoir réglé vos dépenses fixes et vos frais de subsistance.

On parle souvent de la règle du 50-30-20, qui consiste à consacrer 50 % de son salaire net aux besoins ou dépenses fixes, 30 % à ses désirs (les dépenses variables) et 20 % à l’épargne.

Bien qu’il s’agisse d’une méthode populaire, elle fonctionne habituellement mieux lors de l’établissement d’un budget mensuel, et ne sera pas nécessairement adaptée à un budget par paye.

Vous pouvez dans ce cas fixer le total que vous souhaitez épargner pour l’année plutôt qu’avoir un objectif mensuel.

Vous pouvez aussi opter pour des prélèvements automatiques, virer une partie de chaque paye à votre compte d’épargne, et traiter ce virement un peu comme une autre dépense.

Quelle que soit la manière que vous choisissez, retenez qu’il vaut mieux un peu d’épargne que rien du tout. Il y a de nombreux avantages à commencer à épargner tôt, notamment celui de pouvoir ainsi tirer parti de la croissance composée.

Obtenez des conseils professionnels

Si vous avez des difficultés à résoudre vos problèmes financiers vous-même, il pourrait être utile de faire appel à un conseiller.

L’indice de stress financier de 2023Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre (en anglais seulement) révèle que les Canadiens qui obtiennent des conseils professionnels auprès d’un planificateur financier sont moins susceptibles de désigner l’argent comme une principale cause de stress que ceux qui ne le font pas, et sont moins susceptibles d’être touchés par des problèmes de santé, comme l’anxiété ou la dépression, liés au stress financier que ceux qui ne le font pas.

Un conseiller pourrait être en mesure de vous aider à mieux gérer vos dépenses et à vous sentir plus en contrôle.

Il peut aussi vous aider à investir pour l’avenir et à épargner pour des étapes importantes – ce qui est important, car l’indice de stress financier montre également que 2 Canadiens sur 10 regrettent de ne pas avoir épargné davantage, plus tôt et plus intelligemment.

Si vous n’êtes pas en mesure de discuter avec un conseiller actuellement, le gouvernement du Canada offre beaucoup d’aide. Par exemple, vous pourriez trouver des conseils gratuits sur les gestion des dettesOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre ou chercher dans la liste des prestationsOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre pour ne manquer aucune aide financière à laquelle vous pourriez avoir droit.

Et maintenant?

  • Les soucis d’argent peuvent engendrer du stress dans une relation, mais parler ouvertement et utiliser des outils et des stratégies budgétaires peuvent vous aider à maîtriser les problèmes.
  • Parler à un thérapeute ou à un autre professionnel de la santé, soit en couple, soit individuellement, peut aider à gérer l’anxiété et le stress.
  • Un conseiller peut aussi vous aider à examiner votre situation financière dès maintenant et à vous donner des conseils qui vous aideront à bâtir l’avenir financier dont vous rêvez.

À notre connaissance, les renseignements fournis dans ce document sont exacts au moment de leur publication. Les renseignements sont de nature générale et visent uniquement à informer.

Articles connexes

Si vous vous êtes remarié, consultez les conseils sur la façon de discuter de votre épargne-retraite et de la mettre en commun.