Idées et conseils

Que se passe-t-il lorsque les taux d’intérêt augmentent?

Partager

Les avantages et les inconvénients des taux d’intérêt plus élevés au Canada

Si vous avez un prêt hypothécaire ou d’autres prêts, vous devriez surveiller la hausse des taux d’intérêt. Il existe peut-être des moyens de profiter de la situation.

Les taux d’intérêt montent lentement

Les taux d’intérêt sont demeurés faibles pendant un bon moment au Canada. La décision de la Banque du Canada, à l’été 2018, de relever son taux directeur n’est pas négligeable, mais ce taux demeure relativement faible1. À titre de comparaison, au début des années 90, les taux d’intérêt étaient d’environ dix fois ceux d’aujourd’hui, et ils étaient encore plus élevés dans les années 802.

La réaction des Canadiens face à la hausse

Selon un récent sondage du cabinet d’experts-conseils MNP, environ la moitié des Canadiens affirment ressentir les effets de l’augmentation des taux d’intérêt3. Un sondage mené par la firme Nanos Research révèle que les Canadiens dépensent moins en raison de l’accroissement des taux4. Le marché immobilier canadien, en effervescence depuis plusieurs années maintenant, pourrait également ralentir à mesure que les taux d’intérêt plus élevés feront augmenter les versements hypothécaires5.

Les conséquences possibles de taux d’intérêt plus élevés sur vos prêts

Des taux d’intérêt plus élevés rendent vos prêts personnels et hypothécaires plus coûteux. Les propriétaires vivant dans des villes comme Vancouver et Toronto, où les maisons sont très chères, pourraient devoir payer des centaines de dollars de plus sur leurs versements hypothécaires réguliers. L’augmentation de ces taux a aussi un effet sur les marges de crédit ainsi que sur les prêts automobiles et les prêts étudiants.

Si vous avez un prêt étudiant, attendez-vous à ce que le coût du remboursement du prêt augmente au rythme de la hausse des taux d’intérêt. Depuis l’an 2000, la plupart des prêteurs ont établi leur taux pour les prêts étudiants sur la base du taux préférentiel majoré de 2,5 % pour les prêts à taux variable et de 5 % pour les prêts à taux fixe6.

Les avantages des taux d’intérêt plus élevés

Des taux d’intérêt plus élevés peuvent être porteurs de bonnes nouvelles. L’épargne détenue dans des comptes bancaires à intérêt élevé peut croître plus rapidement. De plus, de nombreux placements à taux d’intérêt fixe, comme les options à intérêt garanti ou les certificats de placement garanti (CPG), pourraient donner des rendements plus élevés. Vous pourriez également faire affaire avec un conseiller pour mettre à jour vos contrats de fonds communs de placement et vos polices de fonds distincts afin de profiter des taux d’intérêt plus élevés.

Il existe des moyens simples de tirer parti de la hausse des taux d’intérêt, ou du moins de limiter son incidence négative. Par exemple, si vous avez un prêt hypothécaire remboursable par anticipation, songez à le remplacer par un prêt hypothécaire fermé. Contrairement à un prêt hypothécaire remboursable par anticipation, un prêt hypothécaire fermé ne sera pas touché par les fluctuations des taux d’intérêt.

Pour le moment, la hausse des taux d’intérêt n’est pas vertigineuse, ce qui signifie que le rendement global de vos placements devrait demeurer faible. Éventuellement, toutefois, la hausse des taux d’intérêt pourrait se traduire par un accroissement des revenus de votre portefeuille de placements – surtout ceux à revenu fixe, comme les obligations et les CPG. (Vos placements en titres à revenu fixe servent également de contrepoids à vos placements en actions, surtout lorsque le marché connaît un repli.)

Que faire lorsque les taux d’intérêt augmentent

Vous pouvez également vous entretenir avec un conseiller sur le rajustement de votre épargne et de vos placements pour tirer le maximum de la hausse des taux d’intérêt. Il pourrait être en mesure de vous aider à trouver des solutions offrant de meilleurs rendements à mesure que les taux remonteront. 

 

1 Bank of Canada raises interest rate: Read the official statementOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre    - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre  National Post, 11 juillet 2018 (en anglais seulement).

2 Canada Interest Rate, 1990-2018Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtreOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre    - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre  Trading Economics; Richard Blackwell, Remember when: What have we learned from the 1980s and that 21% interest rate? eOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre    - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre  The Globe and Mail, mise à jour du 5 juin 2017 (en anglais seulement).

3 Grant Bazian, Indebted Canadians say they would need to make almost 40 per cent more to live without consumer debtOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre    - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre  MNP, 24 mai 2018 (en anglais seulement).

4 Canadians are seven times more likely to say higher interest rates have negative rather than a positive impact on their personal spendingOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre    - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre  présenté par la firme Nanos à Bloomberg News, août 2018 (en anglais seulement).

5 What the Bank of Canada rate hike means for your mortgage and savings accountOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre    - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre  Financial Post, 12 juillet 2018 (en anglais seulement).

6 Canadian students owe $28B in government loans, some want feds to stop charging interestOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre    - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre  Global News, mise à jour du 31 mai 2018 (en anglais seulement).

Partager