Idées et conseils

Comment obtenir un prêt hypothécaire?

Partager

Très peu de gens disposent des liquidités nécessaires pour acheter une maison comptant. Et pourtant, l’achat d’une propriété figure au sommet des priorités de bon nombre de Canadiens. Voilà pourquoi il est important de trouver le bon prêt hypothécaire et le bon prêteur.

Si vous n’êtes jamais passé par le processus d’obtention d’un prêt hypothécaire, vous pourriez vous sentir un peu dépassé. Mais nous pouvons simplifier ce processus grâce aux six étapes essentielles suivantes.

Étape 1: Trouver le bon prêteur

Vous avez probablement déjà fait affaire avec une institution financière qui offre des prêts hypothécaires, que ce soit une banque, une coopérative de crédit ou un courtier. Pensez d’abord au service que vous ont offert ces compagnies par le passé avant d’élargir votre relation en ajoutant un prêt hypothécaire. Après tout, un prêteur ne se résume pas uniquement aux taux d’intérêt offerts.

Pour être tout à fait à l’aise avec votre décision, vous devez rencontrer les représentants d’une poignée de prêteurs pour connaître les produits et les services qu’ils ont à vous offrir en matière de prêt hypothécaire. Vous devriez leur demander de vous parler des options de paiement du prêt hypothécaire; par exemple, pouvez-vous augmenter vos versements en tout temps? Ou quelles seraient les pénalités si vous deviez mettre fin à votre prêt hypothécaire avant son terme? N’oubliez pas que vous aurez un prêt hypothécaire pendant un bon moment – peut-être plus de 20 ans –, donc il est important que vous sachiez dans quoi vous vous lancez.

Étape 2: Trouver le bon taux d’intérêt

Trouver un taux d’intérêt peu élevé est l’une des étapes les plus importantes de la recherche d’un prêt hypothécaire. Habituellement, les banques, les courtiers et les coopératives de crédit offrent des taux similaires. Au premier coup d’œil, la différence entre les taux d’intérêt semble minime : dans bien des cas, il y a moins d’un point de pourcentage entre les différents taux. Mais sur un prêt hypothécaire d’une durée de cinq ans, cette différence peut vite prendre de l’ampleur.

Par exemple, pour un prêt hypothécaire de 500 000 $ remboursé en 20 ans avec un taux d’intérêt fixe de 3 %, le versement mensuel serait de 2 768,34 $. Si toutes les variables demeurent les mêmes, mais que le taux d’intérêt diminue à 2,5 %, le versement mensuel serait ramené à 2 646,37 $. Au bout du compte, vous auriez 122 $ de plus dans vos poches chaque mois (plus de 1 400 $ par année). Manifestement, un taux d’intérêt moins élevé peut rapporter gros.

Cela étant dit, n’oubliez pas que les prêteurs ne garantissent souvent votre taux d’intérêt que pendant une période déterminée, par exemple 90 jours. Ainsi, si vous avez trouvé un excellent taux d’intérêt en avril, mais que vous n’avez pas encore acheté de maison en juillet, les taux d’intérêt auront peut-être changé.

Étape 3: Obtenir un prêt hypothécaire préapprouvé

L’obtention d’un prêt hypothécaire préapprouvé est une étape importante de l’achat d’une maison. La préapprobation peut également faire une grande différence si vous rivalisez avec d’autres acheteurs potentiels. Démontrer au vendeur que vous êtes déjà approuvé sur le plan financier, et donc que vous avez les moyens d’acheter la maison de votre choix, peut vous donner un avantage si les autres acheteurs éventuels ne sont pas encore passés par ce processus. Mais n’oubliez pas que la préapprobation est tout de même assujettie à certaines conditions, notamment l’admissibilité de la propriété au financement.1

L’obtention d’un prêt préapprouvé vous permet de conclure une vente plus rapidement lorsque vous avez trouvé la maison de vos rêves. C’est aussi à cette étape que vous devrez commencer à penser à votre mise de fonds, c’est-à-dire le montant d’argent que vous verserez au moment de l’achat.

Étape 4: Trouver une maison

C’est la partie agréable : trouver la maison qui vous convient. À cette étape, le plus important est de déterminer le prix de la maison que vous pouvez vous permettre. N’oubliez pas de tenir compte de votre mise de fonds et de tous les autres coûts associés à l’achat d’une maison, notamment les frais de notaire, les droits de mutation et le coût d’une inspection. Gardez en tête que vous n’aurez plus de propriétaire pour effectuer les tâches d’entretien, donc le coût des réparations vous incombera.

En fin de compte, le prix d’achat de votre maison devrait se situer confortablement sous le montant offert par votre prêteur au cours du processus de préapprobation.

Étape 5: Penser aux détails

Après avoir conclu une entente avec le vendeur, il est temps de penser aux derniers détails de votre prêt hypothécaire. Vous devrez donc rencontrer votre prêteur pour déterminer les éléments suivants :

  • Mise de fonds : combien d’argent pouvez-vous verser au moment de la vente?
  • Type de prêt hypothécaire : contracterez-vous un prêt hypothécaire à taux fixe ou à taux variable? Est-ce qu’il s’agira d’un prêt fermé, ouvert ou convertible?
  • Période d’amortissement : combien de temps prendrez-vous pour payer votre maison?
  • Durée du prêt hypothécaire : pendant combien de temps verserez-vous des paiements au taux d’intérêt que vous avez obtenu?
  • Calendrier des paiements : les paiements seront-ils effectués toutes les semaines, toutes les deux semaines ou tous les mois? Si vous souhaitez rembourser votre prêt hypothécaire plus tôt, vous devriez songer aux versements toutes les semaines ou toutes les deux semaines.
  • Pénalités : quelles seraient les pénalités si vous deviez mettre fin à votre prêt hypothécaire avant son terme?

Étape 6 : Garder le contact

Contracter votre prêt hypothécaire et déménager dans votre maison ne sont que les premières étapes. Avec le temps, vous pourriez avoir des questions au sujet de votre prêt hypothécaire, particulièrement en ce qui a trait à son renouvellement. Voilà pourquoi il est important de trouver un prêteur qui a à sa disposition une équipe de soutien dévouée avec laquelle vous pouvez communiquer régulièrement (au moins une fois par année) pour discuter de vos préoccupations et vous aider à apporter des changements selon vos besoins.

Les renseignements fournis sont de nature générale et ne devraient pas remplacer les conseils qu’il convient d’obtenir lorsqu’une situation en particulier est examinée. Pour des questions particulières, vous devriez consulter un juriste, un comptable, un fiscaliste ou tout autre conseiller professionnel approprié.

1 Votre revenu, votre dossier de crédit et une propriété qui respecte les conditions établies par le prêteur : autant de facteurs dont il faut tenir compte dans le processus de préapprobation.

Partager