Passer au contenu principal

Gare au matériel de marketing frauduleux. En savoir plus

Votre navigateur Web est désuet. Pour une expérience optimale, utilisez un navigateur moderne comme Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Idées et conseils

Quel est le traitement fiscal d’un REEE?

Novembre 2022 – Temps de lecture : 15 min

Points à retenir

Partager

Les cotisations à un REEE sont-elles déductibles du revenu imposable?

Contrairement à ce qui est le cas pour un régime enregistré d’épargne-retraite (REER)S’ouvre dans une nouvelle fenêtre, vos cotisations directes à un REEES’ouvre dans une nouvelle fenêtre ne sont pas déductibles de votre revenu imposable. L’un des avantages d’un REEE, c’est que les revenus de placement (gains en capital, dividendes et intérêts) ne sont pas imposés tant qu’ils restent dans le régime. 

Les retraits d’un REEE sont-ils imposables?

Une fois que votre enfant (le bénéficiaire) a terminé ses études secondaires et qu’il s’est inscrit à un programme d’études postsecondaires, vous pouvez commencer à faire des retraitsS’ouvre dans une nouvelle fenêtre pour payer des dépenses comme les frais de scolarité, l’hébergement et les fournitures.

Si vous retirez des prestations gouvernementales comme la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE)S’ouvre dans une nouvelle fenêtre ou l’argent qui s’est accumulé grâce aux intérêts du compte, il s’agit d’un paiement d’aide aux études (PAE). Les étudiants qui reçoivent des PAE doivent les inscrire dans leur déclaration de revenus.

Votre fournisseur de REEE produira un feuillet T4A au nom de l’étudiant à l’égard de ces sommes; cependant, comme la plupart des étudiants ont un revenu faible ou inexistant, ils n’ont généralement que très peu d’impôt à payer, voire pas du tout, en raison de leurs retraits.

Y aura-t-il de l’impôt à payer si le REEE est fermé?

Si votre enfant décide de ne pas poursuivre ses études après le secondaireS’ouvre dans une nouvelle fenêtre - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre, plusieurs options sont possibles.

Si vous décidez de fermer le REEE, vous devrez payer de l’impôt sur l’argent que vous avez accumulé en intérêts dans votre régime. Les gains réalisés au moyen de la SCEE doivent être remboursés au gouvernement du Canada et ne constituent donc pas un revenu imposable.

À la fermeture d’un REEE, les revenus de placement restants peuvent vous être versés sous la forme d’un paiement de revenu accumulé (PRA). Considéré comme un revenu, ce paiement est imposé selon votre taux marginal d’imposition, plus une pénalité de 20 %.

Pour éviter la pénalité supplémentaire de 20 % et reporter l’impôt sur le revenu, vous pourriez transférer ces fonds dans votre REER ou celui de votre conjoint.

Le Gouvernement du CanadaOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre fournit de plus amples renseignements.

Les renseignements fournis sont fondés sur les lois, les règlements et les autres règles en vigueur s’appliquant aux résidents canadiens. À notre connaissance, les renseignements fournis sont exacts au moment de leur publication. Les règles et les interprétations sont susceptibles de changer, ce qui peut compromettre l’exactitude de l’information. Les renseignements fournis sont de nature générale et ne devraient pas remplacer les conseils qu’il convient d’obtenir lorsqu’une situation spécifique est examinée. Pour des questions particulières, vous devriez consulter un juriste, un comptable, un fiscaliste ou tout autre conseiller professionnel approprié.