Passer au contenu principal

Mesures que prend la Canada Vie pour vous soutenir en cette période de COVID-19. En savoir plus

Votre navigateur Web est désuet. Pour une expérience optimale, utilisez un navigateur moderne comme Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Idées et conseils

Que sont les ratios d’amortissement de la dette ABD/ATD?

Mai 2022 – Temps de lecture : 15 min

Points à retenir

  • Les ratios du service de la dette contribuent à déterminer votre capacité de rembourser votre prêt hypothécaire.

  • Vous pouvez calculer votre ABD et votre ATD ou un fournisseur de prêts hypothécaires le fera pour vous.

  • Si votre ABD et votre ATD sont élevés, vous pourriez devoir réévaluer le montant auquel vous pouvez prétendre pour votre maison.

Partager

Qu’est-ce que l’amortissement brut de la dette et l’amortissement total de la dette?

L’amortissement brut de la dette (ABD) correspond à un des deux calculs qu’un fournisseur de prêts hypothécaires utilise pour effectuer une simulation de crise, qui déterminera votre capacité à payer les coûts de logement et le montant de prêt hypothécaire que vous pouvez vous permettre. 

L’ABD correspond au pourcentage de votre revenu brut que vous utiliserez pour payer les coûts de logement, soit le prêt hypothécaire, les frais de chauffage, l’impôt foncier et, s’il y a lieu, les charges de copropriété. 

Le deuxième calcul permet de connaître l’amortissement total de la dette (ATD), qui comprend l’ensemble de votre dette personnelle (prêt hypothécaire, prêt automobile, cartes de crédit, marges de crédit, etc.). 

Ce qui est considéré comme un ABD et un ATD acceptable varie d’un fournisseur de prêt hypothécaire à l’autre. La plupart des fournisseurs de prêt hypothécaire recherchent un ABD maximal de 32 % et un ATD maximal de 40 %. Toutefois, la plupart des emprunteurs jouissant d’une bonne cote de crédit et d’un revenu fiable pourront dépasser les pourcentages prescrits.

Comment calculer l’ABD et l’ATD

Vous pouvez essayer de calculer votre ABD et votre ATD ou un consultant en planification du crédit pourra le faire pour vous.

  • ABD

    1. Additionnez vos versements hypothécaires, vos impôts fonciers, vos coûts de chauffage pour une année et, s’il y a lieu, 50 % de vos charges de copropriété.
    2. Divisez ce total par le revenu annuel avant impôts de votre ménage.
    3. Multipliez le résultat par 100 pour obtenir votre ABD.
  • ATD

    1. Additionnez vos versements hypothécaires, vos impôts fonciers, vos coûts de chauffage pour une année et, s’il y a lieu, 50 % de vos charges de copropriété.
    2. Ajoutez le total des paiements annuels pour tous les autres prêts et cartes de crédit.
    3. Faites la somme des montants obtenus aux points 1 et 2.
    4. Divisez ce total par le revenu annuel avant impôts de votre ménage.
    5. Multipliez le résultat par 100 pour obtenir votre ATD.

Ce que signifient un ABD et un ATD élevés

Un ABD et un ATD élevés (près des maximums ou au-dessus de ceux-ci) ne signifient pas nécessairement que vous n’êtes pas admissible à un prêt hypothécaire. Cependant, il se peut que vous deviez revoir le montant que vous pouvez vous permettre, ou vérifier s’il y a d’autres dépenses mensuelles que vous pouvez réduire, comme des prêts ou le solde de votre carte de crédit. 

Un ABD et un ATD sous le maximum signifient que vous pouvez prétendre au prêt hypothécaire et aux frais de propriété d’une maison connexes sans difficulté et que vous pouvez potentiellement vous permettre d’acheter une maison plus coûteuse.

Et maintenant?

Maintenant que vous comprenez mieux ce que sont l’ABD et l’ATD, vous pourriez vouloir communiquer avec votre conseiller pour qu’il vous oriente vers un consultant en planification du crédit pour :

  • Déterminer le montant du prêt hypothécaire que vous pouvez vous permettre

  • Tâcher de trouver des stratégies pour rembourser vos dettes ou augmenter votre mise de fonds

Partager

Les renseignements fournis sont fondés sur les lois, les règlements et les autres règles en vigueur s’appliquant aux résidents canadiens. À notre connaissance, les renseignements fournis sont exacts au moment de leur publication. Les règles et les interprétations sont susceptibles de changer, ce qui peut compromettre l’exactitude de l’information. Les renseignements fournis sont de nature générale et ne devraient pas remplacer les conseils qu’il convient d’obtenir lors d’une situation particulière. Pour des situations particulières, vous devriez consulter un juriste, un comptable, un fiscaliste ou tout autre conseiller professionnel approprié.