Passer au contenu principal

Mesures que prend la Canada Vie pour vous soutenir en cette période de COVID-19. En savoir plus

Votre navigateur Web est désuet. Pour une expérience optimale, utilisez un navigateur moderne comme Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Idées et conseils

Qu’est-ce que la simulation de crise à l’égard d’un prêt hypothécaire?

Septembre 2021 – Temps de lecture : 15 min

Éléments clés à retenir

  • Tous les acheteurs d’une maison doivent se soumettre à la simulation de crise relative au prêt hypothécaire.

  • Cette simulation aide à vous protéger des défauts de paiements sur votre prêt hypothécaire si les taux d’intérêt et vos versements hypothécaires augmentaient de façon importante.

  • Il existe des stratégies pour améliorer vos résultats à la simulation de crise.

Partager

Qu’est-ce que la simulation de crise à l’égard d’un prêt hypothécaire?

En termes simples, la simulation de crise à l’égard d’un prêt hypothécaire permet de déterminer si vous serez toujours en mesure de payer votre prêt hypothécaire advenant une hausse des taux d’intérêt. 

Elle fournit des règles que les prêteurs hypothécaires utilisent pour calculer votre admissibilité à un prêt hypothécaire et le montant que vous pouvez emprunter.  

La simulation de crise est utilisée lorsque vous achetez une maison, passez à un autre prêteur hypothécaire, demandez une marge de crédit hypothécaire ou refinancez votre prêt hypothécaire, mais non quand vous renouvelez votre prêt auprès du même prêteur.  

C’est le gouvernement fédéral qui a lancé la simulation de crise en 2018. Elle a été adaptée aux conditions actuelles du marché de l’habitation le 1er juin 2021.

Pourquoi est-ce important?

La simulation de crise à l’égard d’un prêt hypothécaire est importante puisqu’elle aide à vous protéger des défauts de paiement sur votre prêt hypothécaire si les taux d’intérêt et vos versements hypothécaires augmentaient de façon importante. 

Elle a été mise en œuvre pour s’assurer que les acheteurs achètent une résidence qu’ils peuvent se permettre et dont ils peuvent gérer les paiements, y compris les autres dettes et les dépenses mensuelles, même si les taux d’intérêt venaient à augmenter. 

À quoi ressemble la simulation de crise?

Afin de déterminer si vous pouvez vous permettre un prêt hypothécaire, le prêteur examine les éléments suivants :

  • Le montant du prêt hypothécaire

  • Les taux d’intérêt courants

  • La période d’amortissement du prêt hypothécaire

  • Le revenu de votre ménage

  • Les coûts de logement et/ou les frais de copropriété mensuels

  • Votre dette actuelle

Comment un prêteur hypothécaire détermine-t-il le montant auquel vous pouvez prétendre?

Le prêteur hypothécaire effectuera deux calculs. 

Le premier permet de déterminer l’amortissement brut de la dette (ABD). Celui-ci correspond au pourcentage de votre revenu brut que vous utiliserez pour payer les coûts de logement, soit le prêt hypothécaire, les frais des services publics et l’impôt foncier. Il ne devrait pas être supérieur à 35 %.  

Le deuxième calcul permet de connaître l’amortissement total de la dette (ATD) qui comprend l’ensemble de votre dette personnelle (prêt hypothécaire, prêt automobile, cartes de crédit, marges de crédit, etc.) Le résultat ne devrait pas dépasser 42 % de votre revenu brut.  

Comment faire une simulation de crise à l’égard de votre prêt hypothécaire?

Supposons que vous souhaitez obtenir un prêt hypothécaire de 400 000 $ et que votre prêteur offre un taux d’intérêt de 1,78 % et des versements mensuels d’environ 1 650 $. Pour que les résultats de la simulation de crise à l’égard de votre prêt hypothécaire soient favorables, vous devez démontrer que vous êtes en mesure de payer le plus élevé des montants suivants :

  • Le taux offert par votre prêteur hypothécaire, plus 2 %
  • 5,25 % 

Les versements pour un prêt hypothécaire de 400 000 $ au taux de 5,25 % seraient de 2 385 $. 

Si, en tenant compte de ce montant de 2 385 $ par mois, votre ABD est de 35 % ou moins et votre ATD est de 42 % ou moins, la simulation de crise fait état de votre capacité de remboursement. 

L’exemple ci-dessus est donné à titre indicatif seulement. Chaque situation peut varier en fonction de circonstances particulières.

Que démontrent les résultats?

Un ABD et un ATD élevés (près des maximums ou au-dessus de ceux-ci) ne signifient pas que vous n’êtes pas admissible à un prêt hypothécaire. Cependant, il se peut que vous deviez revoir le montant que vous pouvez vous permettre.  

Un ABD et un ATD peu élevés signifient que vous pouvez prétendre au prêt hypothécaire et que vous pouvez potentiellement vous permettre d’acheter une maison bien plus cher et/ou de disposer des liquidités pour soutenir votre mode de vie.

Comment améliorer vos résultats?

  • Économisez pour augmenter votre mise de fonds. Cela réduira vos versements hypothécaires mensuels de même que votre ABD et votre ATD.
  • Remboursez la plus grande partie possible de vos autres dettes avant de demander un prêt hypothécaire.
  • Demandez à quelqu’un de cosigner votre prêt hypothécaire.

Et ensuite?

Maintenant que vous en savez plus sur la simulation de crise à l’égard d’un prêt hypothécaire, vous souhaitez peut-être prendre contact avec votre conseiller financier et un consultant en planification du crédit pour :

  • Confirmer le montant du prêt hypothécaire auquel vous pouvez prétendre

  • Trouver des moyens de rembourser votre dette ou d’augmenter votre mise de fonds.

Partager

Les renseignements fournis sont fondés sur les lois, les règlements et les autres règles en vigueur s’appliquant aux résidents canadiens. À notre connaissance, les renseignements fournis sont exacts au moment de leur publication. Les règles et les interprétations sont susceptibles de changer, ce qui peut compromettre l’exactitude de l’information. Les renseignements fournis sont de nature générale et ne devraient pas remplacer les conseils qu’il convient d’obtenir lorsqu’une situation spécifique est examinée. Pour des questions particulières, vous devriez consulter un juriste, un comptable, un fiscaliste ou tout autre conseiller professionnel approprié.