Passer au contenu principal

Mesures que prend la Canada Vie pour vous soutenir en cette période de COVID-19. En savoir plus

Votre navigateur Web est désuet. Pour une expérience optimale, utilisez un navigateur moderne comme Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Idées et conseils

Investir pendant la retraite

Mai 2022 – Temps de lecture : 15 min

Points à retenir

  • L’augmentation de l’espérance de vie et l’inflation sont deux raisons pour lesquelles vous devez continuer à investir et à faire fructifier votre argent pendant votre retraite.

  • Même à la retraite, vous devriez envisager de conserver une partie de votre argent investi en actions.

  • La diversification est plus importante à la retraite.

  • Les options de placement que vous choisissez dépendent de votre tolérance au risque, du potentiel de rendement et du moment où vous devrez utiliser les sommes.

Partager

L’importance d’investir à la retraite

De nombreux retraités craignent de survivre à leur épargne-retraite. Vous avez épargné en espérant de vivre la retraite dont vous avez rêvé. 

Que se passera-t-il si vous vivez plus longtemps que prévu ou si l’inflation commence à rendre les biens que vous achetez plus chers que vous ne l’aviez planifié? 

Il est important d’avoir une stratégie qui vous permette de retirer certaines sommes de votre épargne tout en gardant une bonne part en placements.

Les retraités doivent-ils investir dans des actions?

Il est courant que les gens aient une tolérance au risque de placement moins élevée à mesure qu’ils vieillissent. Ils sont alors souvent enclins à transférer leur argent vers des placements qu’ils pensent plus sûrs, comme des obligations ou des placements garantis. 

Cependant, les placements en actions ont historiquement offert aux investisseurs les meilleurs rendements à long terme. En fonction de votre tolérance au risque et du temps qui reste jusqu’à ce que vous ayez besoin d’utiliser l’argent, vous pourriez vouloir conserver, même à la retraite, une partie de votre argent dans des actions.

Combien devriez-vous investir dans des actions?

Une fois encore, cela dépendra de votre tolérance au risque et du moment où vous prévoyez utiliser les fonds. 

Il est courant de diminuer ses placements en actions à mesure que l’on vieillit.

Selon une règle empirique, il faut soustraire votre âge de 100, et le résultat est le pourcentage de votre portefeuille à investir en actions. Le reste (un pourcentage égal à votre âge) doit être investi dans des placements à revenu fixe. 

Toutefois, vous devez demander à votre conseiller si cette règle s’applique à votre situation.

Pourquoi la diversification est-elle si importante?

La diversification est importante pour tout investisseur, mais elle l’est encore plus si vous êtes à la retraite. 

Il est probable que vos revenus dépendent de votre épargne-retraite et des régimes de retraite gouvernementaux. Une solution gérée, disponible au moyen de fonds communs de placement ou de fonds distincts, peut être utilisée pour diversifier votre portefeuille par secteur, par région géographique et par composition de l’actif, sans les inconvénients ni les risques liés à l’achat et au suivi de placements individuels.

Choisir des placements à la retraite

Le choix de l’option de placement dépend de votre tolérance au risque, du potentiel de rendement et du moment où vous aurez besoin d’utiliser l’argent.

Caractéristiques
  • Certains fonds peuvent fournir une diversification intégrée pour aider à naviguer dans les hauts et les bas du marché
  • Expertise de gestionnaires d’actifs professionnels
  • Plusieurs types de fonds adaptés à votre tolérance au risque et à vos objectifs
Polices de fonds distincts
  • Certains fonds peuvent fournir une diversification intégrée pour aider à naviguer dans les hauts et les bas du marché
  • Expertise de gestionnaires d’actifs professionnels
  • Plusieurs types de fonds adaptés à votre tolérance au risque et à vos objectifs
  • Vous pouvez choisir de protéger la totalité ou une partie du montant que vous investissez afin de préserver votre épargne au décès et à l’échéance
Actions
  • Possibilité d’investir dans une seule compagnie
  • Possibilité de fournir un revenu de dividendes

Une planification fiscale intelligente

  • Dans de nombreux cas, votre revenu annuel à la retraite peut être inférieur à celui que vous aviez lorsque vous travailliez. Il se peut donc que vous payiez moins d’impôt. Toutefois, ce n’est pas une raison pour ne pas tirer le meilleur parti de chaque dollar

    Pour y arriver, si vous disposez d’un revenu excédentaire provenant d’un régime de retraite ou d’un fonds enregistré de revenu de retraite (FERR), vous pouvez l’investir dans un compte d’épargne libre d’impôt (CELI), où il pourra générer un revenu non imposable.

    Caractéristiques du CELI :

    • Vous pouvez retirer de l’argent en franchise d’impôt lorsque vous en avez besoin.
    • Les placements peuvent croître à l’abri de l’impôt.
    • De nombreuses options de placement correspondant à votre tolérance au risque et à vos objectifs sont offertes, y compris des fonds communs de placement et des fonds distincts.
    • Il existe une limite quant au montant que vous pouvez investir chaque année.
    • Ce type de compte peut contenir des fonds communs de placement, des polices de fonds distincts, des actions et d’autres types de placements.

Partager

Les renseignements présentés ici sont de nature générale et visent uniquement à informer. Dans le cas de situations particulières, vous devriez consulter le conseiller juridique, comptable ou fiscal approprié.

Les renseignements fournis reposent sur les lois, règles et règlements actuels applicables aux résidents du Canada. À notre connaissance, les renseignements fournis sont exacts au moment de leur publication. Les règles et les interprétations peuvent changer, ce qui peut compromettre l’exactitude de l’information. Les renseignements fournis sont de nature générale et ne devraient pas remplacer les conseils qu’il convient d’obtenir lorsqu’une situation spécifique est examinée. Pour des questions particulières, vous devriez consulter un juriste, un comptable, un fiscaliste ou tout autre conseiller professionnel approprié.