Passer au contenu principal

Votre navigateur Web est désuet. Pour une expérience optimale, utilisez un navigateur moderne comme Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Idées et conseils

Qu’est-ce qu’une récession?

Octobre 2022 – Temps de lecture : 15 min

Points à retenir

  • On entend par récession une période de déclin économique de courte à moyenne durée.

  • Les récessions peuvent entraîner des taux de chômage plus élevés, une réduction des activités commerciales et manufacturières et la volatilité des marchés.

  • Les récessions sont un élément incontournable du cycle économique, mais le fait de disposer d’un programme financier bien établi peut vous aider à traverser les périodes d’incertitude.

Partager

On entend par récession une période de déclin économique.

Pendant cette période, le produit intérieur brut (PIB), une mesure de la valeur des biens et services produits par le pays, chute. Les entreprises fabriquent moins de produits, ce qui se traduit par moins de ventes et les dépenses chutent dans l’ensemble.

Ce manque à gagner peut inciter les entreprises à réduire les coûts, ce qui signifie souvent supprimer des postes ou effectuer des restructurations. Cela peut entraîner des taux de chômage élevés, qui contribuent également au manque de dépenses nécessaires pour stimuler l’économie.

Les banques et les prêteurs peuvent également revoir leurs pratiques et leurs critères en matière de prêts pour qu’il soit plus difficile d’emprunter de l’argent. Cela peut avoir une incidence sur d’autres éléments, notamment le marché immobilier, et rendre plus difficile l’admissibilité à un prêt hypothécaireS’ouvre dans une nouvelle fenêtre ainsi qu’à d’autres comptes de crédit.

Un manque de confiance chez les consommateurs peut également avoir une incidence sur le marché boursier. La valeur des actions et des autres placementsS’ouvre dans une nouvelle fenêtre peut chuter à mesure que les investisseurs prudents vendent ces actifs ou s’en départissent pour protéger leur portefeuille contre les pertes. La volatilité des marchésS’ouvre dans une nouvelle fenêtre peut également influer sur le rendement des placements et les comptes d’épargne-retraite.

Les récessions sont un élément incontournable de chaque cycle économique. Dans l’histoire récente, le Canada a connu deux récessions : la première est survenue dans la foulée de l’effondrement du marché immobilier aux États-Unis et de la crise financière mondiale de 2008 qui en a résulté et la deuxième, la plus récente, a frappé en 2020 dans le sillage de la pandémie de COVID-19.

Quelles sont les causes d’une récession?

Plusieurs facteurs contribuent à une récession, notamment les suivants :

Un choc soudain à l’économie

Les événements mondiaux peuvent avoir un impact direct sur l’économie, particulièrement s’ils sont de nature négative, notamment un désastre naturel, une guerre, une attaque terroriste ou encore l’éclosion d’une maladie ou d’un virus. Ces événements et d’autres encore peuvent entraîner des interruptions des activités manufacturières et de distribution et faire naître un sentiment de panique qui peut ébranler la confiance des consommateurs.

L’inflation

L’inflation renvoie à la flambée des prix… de presque tout. De l’essenceS’ouvre dans une nouvelle fenêtre aux automobiles, en passant par l’immobilier et l’épicerie, tout coûte plus cher à l’échelle du pays. Les gouvernements tentent de contenir l’inflation selon des limites établies et, lorsqu’elle se dessine, ils peuvent prendre des mesures pour qu’elle ne dépasse pas ces limites, notamment en haussant les taux d’intérêt.

Des taux d’intérêt à la hausse

Lorsque la Banque du Canada augmente les taux d’intérêtS’ouvre dans une nouvelle fenêtre, c’est pour rendre l’emprunt d’argent plus coûteux. Le principe veut que plus il en coûte pour emprunter, moins les gens vont dépenser; ce rééquilibrage de l’offre et de la demande aidera à juguler l’inflation.

Un manque de confiance des consommateurs

Lorsque les prix augmentent ou que la situation économique commence à préoccuper les consommateurs, ces derniers peuvent faire preuve de plus de prudence quant à leurs dépenses et commencer à les réduire. Par ailleurs, il se peut qu’ils soient incapables de tenir le même rythme de dépenses que d’habitude s’ils ont récemment perdu leur emploi ou encore encaissé des pertes dans le marché boursier.

Un krach boursier

Les investisseurs peuvent devenir inquiets ou nerveux au sujet du rendement du marché boursier puisque celui-ci réagit aux événements comme les guerres, les changements climatiques et les autres événements qui surviennent à l’échelle mondiale. Les événements de type « cygne noir », qui sont des événements négatifs à la fois imprévisibles et de grande envergure (la pandémie de COVID-19 étant un exemple parfait) peuvent causer l’effondrement complet du marché boursier et, par le fait même, éradiquer le pouvoir d’achat de nombreuses personnes.

Quelle est la durée d’une récession?

La réponse n’est pas simple, car elle varie selon la situation. En règle générale, une récession survient sur une période de courte à moyenne durée.

Lorsqu’une période de déclin économique et de difficulté s’étale sur une longue période, on parlera de dépression. La plus connue est la Grande Dépression, qui a sévi entre 1929 et 1939.

Depuis 1970, le Canada a connu un total de six récessions, la plus récente étant celle de la pandémie de COVID-19. Selon le Business Cycle Council de l’Institut C.D. Howe, cette récession a débuté en mars 2020Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre  (en anglais seulement) et a été déclarée terminée le 9 août 2021 – soit une période de seulement 18 mois.

Peu importe la durée de la récession, vous pouvez prendre des mesures pour vous préparer sur le plan financierS’ouvre dans une nouvelle fenêtre - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre à composer avec cette période de ralentissement économique.

Les renseignements fournis sont fondés sur les lois, les règlements et les autres règles en vigueur s’appliquant aux résidents canadiens. À notre connaissance, ils sont exacts au moment de leur publication. Les règles et les interprétations sont susceptibles de changer, ce qui pourrait compromettre l’exactitude de l’information. Les renseignements fournis sont de nature générale et ne devraient pas remplacer les conseils qu’il convient d’obtenir lorsqu’une situation spécifique est examinée. Pour des questions particulières, vous devriez consulter un juriste, un comptable, un fiscaliste ou tout autre conseiller professionnel approprié.