Protection de vos placements

Les polices de fonds distincts vous offrent un potentiel de croissance tout en protégeant la valeur de votre investissement au moyen de garanties applicables à l’échéance et à la prestation de décès. Ces garanties protègent une partie ou l’ensemble de votre investissement initial. En effet, à l’échéance de la garantie de la police ou à votre décès, si la valeur de votre placement est inférieure à sa valeur garantie, la protection d’assurance en complétera la valeur selon le pourcentage choisi – 75 % ou jusqu’à 100 % de votre investissement initial, diminué proportionnellement en fonction des retraits effectués, le cas échéant.

Une transmission de votre patrimoine sans entrave

À votre décès, la personne désignée pour régler vos affaires pourrait trouver le processus éprouvant. Les fonds distincts offrent un moyen simple et direct de transmettre votre avoir. Contrairement à certains placements, la prestation de décès de votre police de fonds distincts ira directement à vos bénéficiaires désignés, c’est-à-dire sans devoir passer par la succession, ce qui pourrait s’avérer plus rapide, moins cher et moins stressant que d’autres options. Si vous avez désigné un bénéficiaire, son nom et la façon dont vous lui léguez votre argent demeurent confidentiels.*

Vous vous êtes constitué un patrimoine – nous vous aiderons à le préserver

Les polices de fonds distincts peuvent contribuer à protéger votre argent si vous deviez vivre des moments difficiles sur le plan financier. Elles peuvent faire en sorte que certains bénéficiaires auront préséance sur les réclamations des créanciers. Dans ces cas, vos placements dans des fonds distincts peuvent être protégés, même si vous devez de l’argent, faites l’objet d’une poursuite ou déclarez faillite. Cette protection pourrait revêtir encore plus d’importance si vous êtes travailleur autonome ou propriétaire d’entreprise. Les caractéristiques varient selon l’âge et le produit. Informez-vous auprès de votre conseiller.**


* En Saskatchewan, les exécuteurs doivent divulguer toutes les polices d’assurance-vie connues qui étaient détenues par le défunt, y compris les polices de fonds distincts. Ils doivent dresser la liste des compagnies d’assurance, des numéros de police, des bénéficiaires désignés et de la valeur des polices au moment du décès.
** La protection contre les créanciers est tributaire des décisions du tribunal et des lois applicables, lesquelles peuvent changer et varier d’une province à l’autre; elle ne peut jamais être garantie. Il convient de consulter votre avocat pour obtenir davantage de précisions sur la possibilité d’une protection contre les créanciers pour votre situation en particulier.