Passer au contenu principal

Mesures que prend la Canada Vie pour vous soutenir en cette période de COVID-19. En savoir plus

Votre navigateur Web est désuet. Pour une expérience optimale, utilisez un navigateur moderne comme Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Idées et conseils

Que se passe-t-il lorsque les taux d’intérêt augmentent?

Mai 2022 - Temps de lecture : 15 min

Points à retenir

  • Les taux d’intérêt augmentent, et devraient continuer à augmenter, au Canada

  • La hausse des taux d’intérêt peut avoir une incidence sur votre vie au quotidien

  • Des taux d’intérêt plus élevés peuvent être avantageux – mais ils peuvent aussi avoir des inconvénients

Partager

Les avantages et les inconvénients des taux d’intérêt plus élevés au Canada

Si vous avez un prêt hypothécaire ou d’autres prêts, vous devriez surveiller la hausse des taux d’intérêt. Il existe peut-être des moyens de profiter de la situation.

Les taux d’intérêt montent lentement

En avril 2022, la Banque du Canada a porté son taux d’intérêt de référence à 1 %. Cela fait suite à une hausse en mars 2022, lorsque la Banque du Canada a fait passer son taux d’intérêt de référence à 0,50 %. Il s’agissait de la première hausse des taux depuis 2018. En 2020, les responsables de la Banque du Canada avaient en fait réduit le taux, le faisant passer de 1,75 % à 0,25 %, dans le but de stimuler l’économie pendant la pandémie.

La décision de la Banque du Canada de relever son taux directeur n’est pas négligeable, mais ce taux demeure relativement faible. À titre de comparaison, au début des années 1990, le taux directeur était environ dix fois supérieur à ce qu’il est aujourd’hui, et il était encore plus élevé dans les années 1980.

Quand les taux d’intérêt augmenteront-ils?

Il est difficile de le savoir avec certitude. Lorsque le gouvernement veut encourager les gens à emprunter de l’argent (un surplus du crédit, si vous voulez), il abaisse les taux d’intérêt. Cela se produit généralement en période de conjoncture économique difficile, lorsque le gouvernement cherche à faciliter la dépense afin de stimuler l’économie.

Lorsqu’au contraire, le gouvernement souhaite freiner l’emprunt (une pénurie du crédit), il hausse les taux d’intérêt pour rendre l’emprunt plus coûteux. Cela se produit habituellement lorsque les responsables de la politique monétaire souhaitent maîtriser l’inflation.

Rappel : Prêter de l’argent comporte un risque pour le prêteur, celui que l’emprunteur ne le rembourse pas. L’intérêt est en quelque sorte sa « récompense » pour avoir pris ce risque. Comme il est plus probable que vous remboursiez lorsque l’économie se porte bien, le prêteur prend un risque moindre et sa récompense est donc plus faible. En période difficile ou incertaine, c’est l’inverse qui se produit.

Qu’est-ce qui provoque une hausse des taux d’intérêt?

Comme de nombreux autres facteurs du marché, les taux d’intérêt sont dictés par l’offre et la demande. Dans le présent contexte, il s’agit de l’offre et de la demande de crédit.

La réaction des Canadiens face à la hausse

La hausse des taux d’intérêt touche les Canadiens de différentes façons, selon leur situation.

Par exemple, le marché immobilier canadien, en effervescence depuis plusieurs années maintenant, pourrait également ralentir à mesure que les taux d’intérêt plus élevés feront augmenter les versements hypothécaires. C’est à la fois une bonne nouvelle et une mauvaise nouvelle, si vous tentez d’accéder à la propriété : les prix peuvent devenir plus abordables, mais vous risquez de payer un taux d’intérêt hypothécaire plus élevé qu’auparavant.

Des taux d’intérêt plus élevés rendent vos prêts personnels et hypothécaires plus coûteux. Les propriétaires vivant dans des villes comme Vancouver et Toronto, où les maisons sont très chères, pourraient devoir payer des centaines de dollars de plus sur leurs versements hypothécaires réguliers. L’augmentation des taux d’intérêt a également un effet sur les marges de crédit, les prêts automobiles et les prêts étudiants.

Si vous avez un prêt étudiant, attendez-vous à ce que le coût du remboursement du prêt augmente au rythme de la hausse des taux d’intérêt.

Les conséquences possibles de taux d’intérêt plus élevés sur vos prêts

Des taux d’intérêt plus élevés rendent vos prêts personnels et hypothécaires plus coûteux. Les propriétaires vivant dans des villes comme Vancouver et Toronto, où les maisons sont très chères, pourraient devoir payer des centaines de dollars de plus sur leurs versements hypothécaires réguliers. L’augmentation de ces taux a aussi un effet sur les marges de crédit ainsi que sur les prêts automobiles et les prêts étudiants.

Si vous avez un prêt étudiant, attendez-vous à ce que le coût du remboursement du prêt augmente au rythme de la hausse des taux d’intérêt. Depuis l’an 2000, la plupart des prêteurs ont établi leur taux pour les prêts étudiants sur la base du taux préférentiel majoré de 2,5 % pour les prêts à taux variable et de 5 % pour les prêts à taux fixe. Footnote 6

Les avantages des taux d’intérêt plus élevés

Des taux d’intérêt plus élevés peuvent être porteurs de bonnes nouvelles. L’épargne détenue dans des comptes bancaires à haut rendement peut croître plus rapidement. De plus, de nombreux placements à taux d’intérêt fixe, comme les options à intérêt garanti ou les certificats de placement garanti (CPG), pourraient générer des rendements plus élevés.

Il existe des moyens simples de tirer parti de la hausse des taux d’intérêt, ou du moins de limiter son incidence négative. Par exemple, si vous avez un prêt hypothécaire remboursable par anticipation, songez à le remplacer par un prêt hypothécaire fermé. Contrairement à un prêt hypothécaire remboursable par anticipation, un prêt hypothécaire fermé ne sera pas touché par les fluctuations des taux d’intérêt.

Des taux d’intérêt plus élevés peuvent également contribuer à freiner l’inflation, qui a fortement augmenté dans la dernière année. À titre d’exemple, en février 2022, les prix à la consommation avaient augmenté de 5,7 % sur un an. Il s’agit de la plus forte hausse depuis 1991. Des taux d’intérêt élevés peuvent contribuer à ralentir cette tendance, car lorsque l’argent est plus cher à emprunter, cela peut réduire les dépenses, ce qui peut à son tour ralentir l’inflation.

Pour le moment, la hausse des taux d’intérêt est loin d’être vertigineuse, ce qui signifie que le rendement global de vos placements devrait demeurer modeste. Éventuellement, toutefois, la hausse des taux d’intérêt pourrait se traduire par un accroissement des revenus de votre portefeuille de placements – surtout ceux à revenu fixe, comme les obligations et les CPG. (Vos placements en titres à revenu fixe servent également de contrepoids à vos placements en actions, surtout lorsque le marché boursier est en baisse.)

À notre connaissance, les renseignements fournis dans ce document sont exacts au moment de leur publication. Ces renseignements sont de nature générale et visent uniquement à informer.

Partager