Passer au contenu principal

Mesures que prend la Canada Vie pour vous soutenir en cette période de COVID-19. En savoir plus

Votre navigateur Web est désuet. Pour une expérience optimale, utilisez un navigateur moderne comme Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Idées et conseils

Comment survivre à un repli du marché – des leçons pour rendre l’investissement moins intimidant

Partager

Lorsqu’il s’agit d’investir votre argent, votre principal objectif est probablement d’accroître et de préserver votre patrimoine.

Lorsque des événements majeurs font fluctuer le marché boursier, votre réaction immédiate peut être de vendre vos placements et de rester en marge du marché. Toutefois, les événements passés ont permis de tirer de grands enseignements qui peuvent vous aider à composer avec le prochain repli.

Mentionnons notamment la pratique exemplaire qui consiste à diversifier son portefeuille et à conserver ses placements. Bien qu’il existe une longue liste de krachs boursiers et d’événements qui ont fait fluctuer le marché boursier au cours du siècle dernier, nous vous proposons dans cet article des exemples d’événements récents et les différentes conclusions qui en ont été tirées.

Pandémie de COVID-19

En mars 2020, alors que les infections au COVID-19 s’accéléraient à l’échelle mondiale, les pays du monde entier ont mis en place des confinements, arrêtant de fait leurs économies. L’anticipation d’une récession mondiale et l’incertitude liée à la propagation exponentielle d’un virus inconnu ont entraîné une forte baisse des marchés. L’indice MSCI Monde, une jauge des actions mondiales, a chuté de 34 % entre son pic du 18 février et son creux du 23 mars.

La rapidité de la chute des marchés boursiers et de la reprise subséquente distingue la crise de la COVID-19 des krachs boursiers antérieurs. Aux États-Unis, l’indice S&P 500 a retrouvé son pic de février 2020 en moins de six mois, ce qui constitue le rebond le plus rapide jamais enregistré pour un grand marché baissier (lorsqu’un marché connaît des baisses de cours prolongées)Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre .

Les interventions énergiques des pouvoirs publics (comme l’offre de mesures de soutien aux entreprises et aux particuliers), la relative résilience de l’infrastructure financière et un monde virtuel où les sociétés technologiques ont bien tiré leur épingle du jeu sont autant de facteurs qui ont contribué à ce fort rebond.

Crise financière mondiale de 2008

En 2008, les banques et les sociétés de placement ont été surexposées aux prêts hypothécaires accordés à des personnes ayant une mauvaise cote de crédit (connus sous le nom de prêts hypothécaires à risque). Bien que de nombreuses institutions n’aient pas été directement engagées dans l’émission de cette dette, elles ont investi dans une série de ces prêts hypothécaires à risque.

Lorsque ces prêts hypothécaires à risque ont commencé à faire défaut et que le marché immobilier s’est effondré, les banques et les sociétés de placement ont été exposées à des pertes importantes. Cette situation a compromis le système financier mondial et a nui à la liquidité à court terme (la facilité avec laquelle un actif ou un titre peut être converti en espèces sans incidence sur son prix de marché)Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre , ce qui a contraint les gouvernements et les autorités à intervenir en mettant en place des plans de soutien pour venir en aide aux institutions financières. L’insuffisance de la réglementation et de la surveillance du secteur financier a contribué à la forte baisse du marché.

Les événements majeurs du marché permettent de tirer des enseignements importants

Tout d’abord, la diversification est essentielle. C’est un principe de base pour réussir à long terme et pour composer avec la volatilité. Il est important de veiller à ce que vos placements soient diversifiés. Personne ne peut prédire l’avenir, et c’est pourquoi un portefeuille bien diversifié est essentiel. Répartir vos placements dans un vaste éventail de catégories d’actif, notamment des actions et des obligations, peut vous aider à réduire le risque.

Une autre règle à suivre qui fait consensus : il faut s’en tenir à son plan et conserver ses placements.

Le rebond observé après le krach attribuable à la COVID-19 a marqué la reprise la plus rapide de l’histoire des marchés baissiers, ce qui a démontré l’importance de conserver ses placements et de ne pas les vendre lorsque des événements traumatisants surviennent sur le marché. Les gens qui ont continué à investir pendant la pandémie récoltent les immenses bénéfices de la reprise du marché.

La valeur des conseils

Nous vivons dans un monde complexe marqué par une incertitude croissante et des marchés en perpétuelle mouvance. Le fait de travailler avec un conseiller à l’élaboration d’un programme financier peut vous aider à tenir bon, malgré la volatilité et la dynamique changeante des marchés – et vous donner confiance en l’avenir.

Vous avez des inquiétudes au sujet des marchés? Adressez-vous à votre conseiller. Il peut vous aider à :

Nos solutions pour vous

Peut-être vous approchez-vous de la retraite et vous sentez-vous nerveux en pensant aux répercussions de la volatilité boursière sur votre portefeuille. Si vous commencez à tirer un revenu de vos placements, vous devriez vous assurer que votre épargne durement gagnée durera. Il se peut aussi que vous mettiez de l’argent de côté pour les études de vos enfants et que vous souhaitiez une expérience de placement harmonieuse ainsi qu’un sentiment de contrôle tout en épargnant pour les aider à atteindre leur plein potentiel.

Les solutions gérées offrent aux clients une solution clé en main bien diversifiée dans laquelle ils peuvent investir en fonction de leurs buts et objectifs financiers. À la Canada VieMC, nous offrons une variété de programmes de solutions gérées différemment. Qu’il s’agisse de réduire le risque ou de favoriser l’atteinte de vos objectifs, il y a un portefeuille pour tous les types d’investisseurs.

Partager

Les renseignements fournis par MSCI sont pour circulation interne seulement. Ils ne peuvent être reproduits ni rediffusés sous quelque forme que ce soit et ne peuvent être utilisés pour créer des instruments, des produits ou des indices financiers. Aucun des renseignements fournis par MSCI n’est destiné à constituer un conseil d’investissement ni une recommandation en faveur (ou en défaveur) d’un type de décision de placement et ils ne peuvent être utilisés comme tels. Les données et les analyses antérieures ne doivent pas être considérées comme l’indication ou la garantie d’une analyse, d’une prévision ou d’une prédiction du rendement futur. Les renseignements sont fournis par MSCI « en l’état » et leur utilisateur assume l’entière responsabilité de l’usage qu’il en fait. MSCI, chacune de ses filiales ainsi que chaque personne participante ou liée à la collecte, à la saisie ou à l’élaboration de renseignements de MSCI (collectivement, les « Parties MSCI ») se dégagent expressément de toute responsabilité (notamment en ce qui concerne l’originalité, l’exactitude, l’exhaustivité, la pertinence, la non-violation, la qualité marchande et l’adéquation à un usage particulier) à l’égard de ces renseignements. Sans préjudice de ce qui précède, une Partie MSCI ne peut en aucun cas être tenue responsable au titre de dommages directs, indirects, particuliers, collatéraux, punitifs, consécutifs (y compris, sans s’y limiter, la perte de bénéfices) ou de toute autre nature. www.msci.comOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre