Passer au contenu principal

Mesures que prend la Canada Vie pour vous soutenir en cette période de COVID-19. En savoir plus

Votre navigateur Web est désuet. Pour une expérience optimale, utilisez un navigateur moderne comme Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Idées et conseils

Qu’advient-il de mes garanties si je quitte mon emploi?

Mars 2022 – Temps de lecture : 15 min

Points à retenir

  • Dans la plupart des cas, vous n’êtes couvert que si vous travaillez pour l’employeur.

  • Il y a des avantages à effectuer un changement de carrière ou d’emploi.

  • Certains prestataires de garanties collectives vous permettent de passer de votre régime collectif à un régime personnel.

  • Les provinces procurent certains services et fournitures aux résidents admissibles.

  • Dans certains cas, le coût de l’assurance maladie personnelle en vaut la peine.

Partager

Garanties de votre employeur après la fin d’un emploi

Vous auriez pu être mis à pied, congédié ou avoir quitté votre emploi actuel pour en occuper un nouveau. Dans tous les cas, il est probable que votre employeur actuel cesse de vous offrir des garanties, à vous et aux personnes à votre charge. En voici quelques-unes :

  • Garanties Soins médicaux, Soins dentaires et Soins oculaires
  • Assurance vie, assurance invalidité, assurance maladies graves et assurance Mort ou mutilations accidentelles (MMA)
  • Régimes de retraite et d’épargne-retraite   

Vous devrez prévoir les remplacer. 

Moment auquel les garanties de l’employeur cessent après la fin d’un emploi

Dans la plupart des cas, vous n’êtes couvert que si vous travaillez pour l’employeur. 

Si vous démissionnez, vos prestations cessent habituellement après la fin de votre période de préavis de démission. 

Si vous êtes congédié, vos prestations pourraient prendre fin immédiatement. 

Si vous avez été mis à pied, vos prestations pourraient se maintenir pendant un certain temps. Demandez à votre employeur de confirmer l’information.

Conserver vos garanties après votre départ

Certains prestataires de garanties collectives vous permettent de passer de votre régime collectif à un régime de soins dentaires et de soins médicaux personnel. Vous devrez probablement être couvert par le régime collectif de votre employeur actuel et vous inscrire dès que votre protection prend fin. 

Par exemple, lorsque Corey prendra sa retraite, il perdra ses garanties au travail. Actif et en bonne santé, il prévoit faire de l’escalade l’été et skier l’hiver. Puisque Corey croit qu’il aura besoin de massothérapie et de physiothérapie régulières et sait que d’autres problèmes de santé pourraient se présenter au fur et à mesure qu’il vieillit, avant la fin de sa protection précédente, il demande une assurance maladie personnelle afin de disposer de la protection nécessaire dont il pourrait avoir besoin.

L’exemple ci-dessus est fourni à titre indicatif seulement. Chaque situation pourra varier selon votre province ou territoire et des circonstances particulières.

Que couvre le régime d’assurance maladie de votre province/territoire?

Les provinces procurent certains services et fournitures aux résidents admissibles, tels que :

L’assurance maladie personnelle vaut-elle la peine?

Si vous ou un autre membre de votre famille avez actuellement des ordonnances coûteuses ou avez besoin d’équipement médical, et que ces coûts ne sont pas couverts par votre régime provincial/territorial, l’assurance maladie personnelle peut en valoir la peine. 

Certaines personnes sont également plus à l’aise de savoir qu’elles sont couvertes en cas de problème de santé.

Si vous êtes un résident du Québec, l’assurance maladie personnelle peut vous offrir une protection supplémentaire qui s’ajoute au régime public d’assurance médicaments de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ). L’assurance maladie personnelle ne vous libère pas de votre obligation d’avoir une assurance médicaments par l’entremise du régime public d’assurance médicaments de la RAMQ, de votre employeur, d’une association dont vous êtes membre ou de l’employeur de votre conjoint.

Les renseignements présentés ici sont de nature générale et visent uniquement à informer. Dans le cas de situations particulières, vous devriez consulter le conseiller juridique, comptable ou fiscal approprié.

Partager