Idées et conseils

Comment fonctionne l’assurance maladies graves?

Partager

Malgré tous nos efforts, il nous est impossible de savoir ce que l’avenir nous réserve. Comme la vie est imprévisible, l’assurance maladies graves constitue une excellente option pour les gens qui cherchent des moyens de protéger le bien-être financier de leurs proches.

L’assurance maladies graves peut vous apporter un soutien précieux si vous ou un membre de votre famille êtes atteint d’une maladie grave comme le cancer, une crise cardiaque ou un AVC. Voici quelques raisons pour lesquelles vous devriez communiquer avec un conseillerau sujet de l’assurance maladies graves dès aujourd’hui.

1.    Les maladies graves surviennent plus souvent qu’on le croit

Pour bien des Canadiens – surtout ceux qui sont jeunes, en bonne santé ou les deux – la perspective d’une maladie grave comme le cancer, une crise cardiaque ou un AVC peut sembler improbable.

Mais près de trois Canadiens sur quatre connaissent quelqu’un qui a été atteint d’une maladie grave.1 Selon la Société canadienne du cancer, deux Canadiens sur cinq seront atteints d’un cancer au cours de leur vie.2 De plus, au Canada, on estime le nombre de crises cardiaques et d’AVC à environ 70 000 et 50 000 respectivement par année.3

2.    Une maladie grave peut avoir de sérieuses conséquences sur vous et votre famill

Grâce aux progrès récents de la médecine, on s’attend à ce que davantage de personnes survivent à un cancer ou à d’autres maladies graves.4 C’est formidable, mais qu’en sera-t-il de votre situation financière si vous devez arrêter de travailler en raison d’une maladie grave? Quelle incidence une maladie grave aurait-elle sur vos proches? Seraient-ils obligés de renoncer à certaines des choses qu’ils aiment?

L’assurance maladies graves peut vous aider, vous et vos êtres chers, à vous préparer pour l’avenir et même à conserver votre style de vie actuel pendant votre rétablissement.

3.    Il se peut que vous ne soyez pas couvert

Ce ne sont pas tous les Canadiens qui connaissent l’assurance maladies graves. Ceux qui connaissent ce produit peuvent croire qu’ils sont couverts grâce au régime d’avantages sociaux offert par leur employeur ou le régime d’assurance maladie de leur province. Or, les régimes ne sont pas tous égaux – si certains offrent une assurance maladies graves ou une assurance invalidité, ce n’est peut-être pas le cas du vôtre. Même si vous bénéficiez de cette protection, vous pourriez la perdre si vous quittez votre emploi. 

Il est vrai que certaines dépenses médicales peuvent être couvertes par le gouvernement du Canada, mais elles ne le sont pas toutes. Cela peut poser problème si vous devez subir un traitement coûteux ou que l’on vous prescrit un médicament onéreux. De plus, le système public ne prévoit aucun remboursement pour de nombreux frais supplémentaires, tels le stationnement à l’hôpital, l’essence et les repas, associés au combat livré contre la maladie. Au fil du temps, ces dépenses représentent une somme importante.

Pour vous assurer que les membres de votre famille soient prêts, maintenant et dans l’avenir, à faire face à une maladie qui bouleversera leur vie, vérifiez votre régime d’avantages sociaux pour savoir s’il comprend l’assurance maladies graves. Même si vous êtes couvert, il pourrait valoir la peine de discuter avec un conseiller de l’acquisition de votre propre assurance maladies graves.

4.    Concentrez-vous sur votre santé plutôt que sur vos finances

Avec une assurance maladies graves, vous n’avez pas à subir le stress supplémentaire de devoir choisir entre l’intérêt supérieur de votre famille et ce qui vous convient le mieux pour votre santé.

Si vous êtes atteint d’une maladie grave, vous pourriez toucher une somme forfaitaire dont vous pourrez disposer à votre guise en vue de votre rétablissement. Vous pourriez ainsi retenir les services d’une aide familiale, prendre congé pour vous rétablir à votre rythme ou régler des frais médicaux non couverts par votre employeur ou votre régime d’assurance maladie provincial.

5.    Attendre peut coûter cher

Lorsque vous êtes jeune ou en bonne santé, il est facile de rejeter l’idée qu’une maladie puisse bouleverser votre vie. Mais gardez ceci à l’esprit:

  • Si vous attendez, vous pourriez avoir de la difficulté à être admissible à une assurance, sans compter l’augmentation vraisemblable de son coût.
  • Des changements dans votre état de santé ainsi que dans celui de vos parents et de vos frères et sœurs pourraient nuire à votre admissibilité à l’assurance maladies graves.
  • Le coût de l’assurance maladies graves dépend de votre âge et de la probabilité que vous receviez un diagnostic de maladie grave. Ainsi, l’assurance vous coûtera généralement plus cher à mesure que vous prendrez de l’âge.
  • Certaines personnes ne songent à souscrire une assurance maladies graves que lorsqu’un membre de leur famille est atteint d’une maladie grave. Or, ce type d’événement peut rendre l’admissibilité à une telle police plus difficile.

1 Assurance maladies graves – perspectives et réflexions : résumé des faits saillants de la recherche, 14 septembre 2015 », rapport préparé par la firme Head Research à la demande de la Great-West, de la London Life et de la Canada-VieMC.

2 Laurie Down, « Covering the Cost of Critical IllnessesOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre    - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre  », Cancer Care News.

3 Ensemble, ces deux problèmes représentent environ 350 000 hospitalisations par année. « Bulletin de santé 2014Ouvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre    - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre  », Fondation des maladies du cœur et de l’AVC.

4 Arti Patel, « Cancer Statistics in Canada: Rates, Deaths Fall but Skin Cancer on the Rise, Report FindsOuvre un nouveau site dans une nouvelle fenêtre    - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre  », The Huffington Post Canada, 28 mai 2014.

Partager