Passer au contenu principal

Mesures que prend la Canada Vie pour vous soutenir en cette période de COVID-19. En savoir plus

Votre navigateur Web est désuet. Pour une expérience optimale, utilisez un navigateur moderne comme Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Nouvelles et faits saillants

Un nouveau sondage révèle que les Canadiens obtiennent la note de passage en matière de connaissances financières, mais que plus de la moitié sous-estiment leurs connaissances

1 novembre, 2021

Partager

Les résultats montrent également que les jeunes Canadiens ne sont pas aussi bien informés sur le plan financier, mais qu’ils démontrent la plus grande volonté à approfondir leurs connaissances

Winnipeg (Manitoba), le 1er novembre 2021. – Un récent sondage de la Canada Vie révèle que, malgré une faible confiance en leurs connaissances financières, les Canadiens en savent plus qu’ils ne le pensent lorsqu’il est question de leurs finances personnelles.

Pour lancer le Mois de la littératie financière, la Canada Vie a entrepris de tester les connaissances des Canadiens sur des sujets financiers généraux comme l’épargne, la dette, les placements et l’assurance. Avant de répondre aux 10 questions du test, chaque répondant devait évaluer son niveau de confiance en matière de connaissances financières. Même si seulement deux Canadiens sur cinq (41 %) ont affirmé avoir un niveau de confiance élevé, le résultat moyen obtenu au test était de 71 %.

« Le sondage révèle un écart entre la confiance et la compréhension réelle », a affirmé Brad Fedorchuk, vice-président exécutif, Client collectif, Canada Vie. « La pandémie de COVID-19 a réaffirmé l’importance d’avoir un solide programme financier et la littératie financière est devenue plus importante que jamais. La littératie financière est bien plus que la connaissance de la terminologie et la compréhension des différentes stratégies d’investissement. Il s’agit de la façon dont vous utilisez votre niveau de compréhension pour faire des choix qui peuvent vous mettre sur la bonne voie financière. »

« Ce qu’il faut comprendre, c’est que le savoir en soi n’améliore pas votre santé financière », a déclaré Doretta Thompson, chef du développement de la littératie financière et directrice du Programme de littératie financière maintes fois primé de Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada). « Comme on dit, le savoir n’est pas nécessairement un gage de savoir-faire. La connaissance est la première étape essentielle. Il faut ensuite gagner la confiance nécessaire pour agir en fonction de ces connaissances. Ce sont les actions qui vous permettront vraiment d’améliorer votre situation financière. »

Les Canadiens de 21 à 29 ans ont obtenu le score moyen le plus faible (56 %) au test parmi tous les groupes d’âge. Toutefois, l’enquête a révélé que les jeunes Canadiens (de 21 à 29 ans et de 30 à 39 ans) souhaitent plus que tout autre groupe d’âge en apprendre davantage sur le sujet (56 % et 51 %) au cours des six prochains mois.

« Il est encourageant de constater que les jeunes veulent élargir leurs connaissances financières », a déclaré M. Fedorchuk. « Nous savons que le meilleur moment pour commencer à éduquer les jeunes au sujet de l’argent est à un jeune âge, mais l’apprentissage ne devrait pas s’arrêter là. Peu importe qui vous êtes ou l’endroit où vous vivez, nous devons tous savoir comment gérer efficacement notre propre argent. Donc, que vous ayez 17 ans et que vous commenciez votre premier emploi ou que vous ayez 65 ans et que vous ayez hâte de prendre votre retraite, votre premier pas vers la réussite financière est d’avoir un plan. »

« Le marché d’aujourd’hui peut être complexe, et il peut être difficile de s’y retrouver. Les Canadiens ne devraient pas avoir à naviguer seuls dans le marché », déclare Hugh Moncrieff, vice-président exécutif, Réseau-conseils et Affaires de l’industrie, Canada Vie. « Chaque Canadien a des besoins uniques, et un conseiller peut aider à chaque étape du processus. Ses conseils et son expertise peuvent vous aider à faire les bons choix et à acquérir la confiance dont vous avez besoin pour vous engager sur la bonne voie financière. »

Même si tous les Canadiens pourraient tirer profit de l’approfondissement de leurs connaissances financières, M. Fedorchuk fait remarquer qu’il n’est jamais trop tard pour s’informer sur le sujet. Il donne des conseils qui peuvent être utiles à quiconque souhaite en apprendre davantage.

  • Commencez votre parcours financier tôt. La retraite, l’éducation et le logement ne sont que quelques exemples qui montrent que plus vous commencez à épargner tôt, plus vous pouvez être en sécurité sur le plan financier au moment où cela compte le plus. Dans la plupart des cas, ce parcours commence par s’éduquer sur des sujets comme où investir, comment les intérêts fonctionnent et quelles options de placements peuvent vous aider à atteindre vos objectifs.
  • Consultez les ressources en ligne gratuites et participez aux séances de formation en personne et virtuelles du Programme de littératie financière de CPA Canada - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre pour vous aider à parfaire votre littératie financière.
  • Obtenez des conseils d’experts. Qu’il s’agisse d’un régime de garanties collectives ou d’un régime d’épargne collectif, de vous renseigner sur le type d’assurance qui vous convient le mieux, à vous et à votre famille, ou d’établir votre propre programme financier, vous n’avez pas à le faire seul. Si vous ne savez pas par où commencer ou si vous avez besoin de ressources supplémentaires, en travaillant avec un professionnel, comme un conseiller, vous avez accès à des connaissances et à de l’expertise financières et ce dernier pourra vous proposer un programme financier qui vous convient.

Résultats d’une étude menée par la Canada Vie du 6 au 13 octobre 2021 auprès d’un échantillon en ligne de n = 1 507 adultes canadiens membres du Forum Angus Reid. La marge d’erreur pour un échantillon aléatoire de 1 507 personnes est de 2,5 %, 19 fois sur 20.

À propos de La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie

La Canada Vie est un chef de file du secteur de l’assurance, de la gestion de patrimoine et des avantages sociaux qui vise à améliorer le bien-être financier, physique et mental des Canadiens. Depuis plus de 170 ans, les particuliers, les familles et les propriétaires d’entreprise de partout au pays savent qu’ils peuvent compter sur nous pour leur fournir des conseils avisés et pour tenir nos engagements.

Depuis le 1er janvier 2020, la Great-West, la London Life et la Canada Vie forment une seule compagnie, la Canada Vie. Aujourd’hui, nous sommes heureux de servir plus de 12 millions de clients d’un océan à l’autre.

Suivez-nous sur Facebook - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre , Twitter - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre , Instagram - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre , YouTube - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre et LinkedIn - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre .

Source et renseignements :

Liz Kulyk
Vice-présidente adjointe, Relations avec les médias et Affaires publiques
La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie
2 0 4 3 9 1 8 5 1 5
Media.Relations@canadavie.com

Partager