Passer au contenu principal

Mesures que prend la Canada Vie pour vous soutenir en cette période de COVID-19. En savoir plus

Nouvelles et faits saillants

Le nouveau REEE de la Canada Vie à l’intention des employés permet d’aider les Canadiens à épargner pour les études postsecondaires de leurs enfants

2020-09-02

Partager

Ce premier REEE parrainé par l’employeur entièrement numérique aide les employés à faire progresser leurs objectifs d’épargne à long terme pendant la COVID-19

Winnipeg (Manitoba), le 2 septembre 2020. – Peut-être la rentrée semble-t-elle un peu différente cette année en raison de la COVID-19, mais certaines choses ne changent pas, comme par exemple la nécessité d’épargner pour les études postsecondaires de nos enfants. Les employeurs peuvent soutenir les parents qui travaillent pendant cette période difficile en offrant à leurs employés le nouveau régime enregistré d’épargne-études (REEE) autogéré.

Non seulement les employés peuvent-ils bénéficier des avantages habituels des REEE, comme les subventions gouvernementales pour les études et une croissance des cotisations en franchise d’impôt, mais ils peuvent aussi profiter des frais de placement peu élevés offerts par la Canada Vie, de retenues salariales pratiques et de la convivialité d’une expérience entièrement numérique.

Selon Statistique Canada, les frais de scolarité pour les programmes de baccalauréat pour les étudiants canadiens à temps plein s’élevaient en moyenne à 6 838 $ en 2018/2019, une augmentation de 3,3 % comparativement à l’année scolaire précédente1. Plus de la moitié (57 %) des étudiants qui ont obtenu un diplôme d’études postsecondaires en 2018 affirmaient dépendre du soutien financier de leurs parents, de leurs familles ou de leur conjoint2. De plus, près de la moitié d’entre eux disaient avoir des dettes liées aux études, celles-ci s’élevant en moyenne à 28 000 $3.

« Le niveau des frais de scolarité et des dettes d’étude n’a pas fini d’augmenter », affirme Marie-Pierre Tremblay, directrice générale, Développement des marchés du Québec, Client collectif, Canada Vie. « Les REEE sont sans aucun doute la meilleure façon d’épargner pour les études, mais parmi les familles qui en auraient le plus besoin, plusieurs ne profitent pas des subventions pour les études offertes gratuitement, en partie parce qu’elles croient qu’ouvrir un compte de REEE est une tâche complexe et fastidieuse. Pour remédier à la situation, nous avons conçu le REEE de la Canada Vie afin qu’il soit facilement accessible au moyen du programme d’avantages sociaux des employés et d’un processus d’adhésion en ligne simplifié. »

Le REEE complète le programme d’épargne souple visant les dettes d’études de la Canada Vie, qui permet aux employeurs de soutenir l’épargne-retraite des diplômés, alors même que ceux-ci paient leurs dettes d’études.

« Le fait d’aider les Canadiens à payer leurs études postsecondaires et à minimiser leur endettement cadre parfaitement avec notre engagement à l’égard du bien-être financier, physique et mental des Canadiens, non seulement à la retraite, mais à toutes les étapes de la vie », ajoute Mme Tremblay. « Cela concerne aussi nos 11 000 employés au Canada, qui ont été les premiers à avoir accès à ce nouvel avantage. »

Comment fonctionne le REEE de la Canada Vie

  • Les employeurs peuvent ajouter sans frais le REEE à leur programme d’avantages sociaux.
  • Les employés peuvent choisir un régime familial ou individuel, dans le cadre duquel ils peuvent cotiser autant qu’ils le veulent au moyen de retenues salariales, par débit préautorisé ou au moyen de services bancaires en ligne.
  • Les cotisations des employés sont versées dans un fonds conçu de façon à réduire automatiquement le risque d’une perte de valeur à l’approche du début des études postsecondaires des bénéficiaires.
  • Les amis et la famille peuvent également verser des cotisations directement, ou même ouvrir un REEE secondaire.
  • Les employés sont invités à bénéficier des subventions applicables, notamment :
    • La Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) – qui offre 1 $ par tranche de 5 $ que verse l’employé. Cela représente un rendement garanti de 20 %, jusqu’à concurrence de 500 $ par année et d’un maximum de 7 200 $.
    • Le Bon d’études canadien (BEC), qui vise les Canadiens à faible revenu, qui offre une subvention initiale pouvant aller de 500 $ à 2 000 $, seulement pour l’ouverture d’un compte du REEE – aucune cotisation n’est requise.
  • Les cotisations, la croissance potentielle des placements et les intérêts composés croissent ensuite en franchise d’impôt jusqu’à ce que le bénéficiaire retire les fonds pour s’inscrire à un programme de formation admissible.
  • Le moment venu, les participants profitent d’un processus de retrait simplifié et de formulaires simples pour transférer les fonds au bénéficiaire.

À propos de La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie

La Canada Vie est un chef de file du secteur de l’assurance, de la gestion de patrimoine et des avantages sociaux qui vise à améliorer le bien-être financier, physique et mental des Canadiens. Depuis plus de 170 ans, les particuliers, les familles et les propriétaires d’entreprise de partout au pays savent qu’ils peuvent compter sur nous pour leur fournir des conseils avisés et pour tenir nos engagements.

Depuis le 1er janvier 2020, la Great-West, la London Life et la Canada Vie forment une seule compagnie : la Canada Vie. Aujourd’hui, nous sommes heureux de servir plus de 13 millions de clients d’un océan à l’autre.

Sources et renseignements :

Diane Grégoire
Directrice générale, Communications et Affaires publiques, Québec
Canada Vie
5 1 4 3 5 0 3 3 3 1
Diane.Gregoire@canadavie.com

 

1 Statistique Canada. Graphique 1. Moyenne des droits de scolarité des étudiants canadiens à temps plein du premier cycle, selon le domaine d’études, 2018-2019. 5 septembre 2018, consulté le 25 août 2020 : https://www150.statcan.gc.ca/n1/daily-quotidien/180905/cg-b001-png-fra.htm - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre .

2 2018 – Sondage auprès des étudiants de dernière année, Rapports généraux du CCREU, Consortium canadien de recherche sur les étudiants universitaires, juin 2018, consulté le 25 août 2020 : https://cusc-ccreu.ca/?page_id=207&lang=fr - S’ouvre dans une nouvelle fenêtre .

3 idem.

Partager