Passer au contenu principal

Mesures que prend la Canada Vie pour vous soutenir en cette période de COVID-19. En savoir plus

La Great-West, compagnie d’assurance-vie, la London Life, Compagnie d’Assurance-Vie et La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie forment désormais une seule et même compagnie : La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie. En savoir plus

La Great-West, compagnie d’assurance-vie, la London Life, Compagnie d’Assurance-Vie et La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie forment désormais une seule et même compagnie : La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie. En savoir plus

Votre navigateur Web est désuet. Pour une expérience optimale, utilisez un navigateur moderne comme Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

Bienvenue à la Canada Vie! La Financière Liberté 55 est une division de La Compagnie d'Assurance du Canada sur la Vie, et les renseignements que vous avez demandés peuvent être consultés ici.

9 septembre 2021

Un sondage de la Canada Vie révèle que plus de 80 % des parents canadiens disent ne pas comprendre les avantages de cet outil d’épargne

Winnipeg (Manitoba), le 9 septembre 2021. – Un récent sondage mené par la Canada Vie a révélé que, bien que la majorité des Canadiens (92 %) connaissent le régime enregistré d’épargne-études (REEE), moins de la moitié (49 %) utilisent actuellement cet outil d’épargne. De plus, à peine 17 % d’entre eux affirment connaître les plafonds de cotisation de ce régime et les avantages qu’il offre.

« Compte tenu de l’augmentation du coût des études postsecondaires, un REEE peut être l’un des moyens les plus efficaces d’épargner pour les études de votre enfant tout en l’aidant à éviter une dette étudiante excessive, a souligné Paul Orlander, vice-président exécutif, Client individuel, Canada Vie. Parallèlement, de nombreux parents canadiens gagneraient à obtenir l’aide d’experts et des conseils financiers afin de tirer le meilleur parti du REEE. La Canada Vie est là pour aider. »

Faits saillants du sondage :

  • La planification de l’éducation est considérée comme une priorité absolue pour les Canadiens ayant des enfants de moins de 18 ans. L’éducation se classe d’ailleurs au deuxième rang, tout juste après la retraite. Pour les Canadiens sans enfants, l’éducation se classe au neuvième rang.
  • Parmi ceux qui connaissent le REEE, environ la moitié (49 %) disent cotiser ou avoir cotisé à un REEE, la contribution totale moyenne étant d’environ 22 800 $.
  • Près de la moitié des Canadiens (49 %) cotisent chaque mois à un REEE, tandis que 29 % le font chaque année. La cotisation mensuelle médiane est de 210 $.
  • Certains Canadiens utilisent d’autres méthodes pour épargner en vue des études, par exemple, un compte en fiducie ou un compte bancaire au nom de leur enfant (39 %), ou un compte d’épargne libre d’impôt (27 %).
  • Selon La Première financière du savoir, d’ici 2030, le coût moyen d’un diplôme d’études postsecondaires pour un programme quatre ans sera d’environ 111 698 $ avec résidence et de 55 548 $ sans résidence 1. Dans un sondage réalisé par la Canada Vie, les Canadiens ont estimé que le coût se situerait probablement autour de 55 070 $.

« Un conseiller peut vous aider à ouvrir un REEE et à tirer le maximum de tous ses avantages, a ajouté M. Orlander. Chaque Canadien a des besoins qui lui sont propres, et un conseiller peut vous aider à chaque étape du processus; vous n’avez pas à vous débrouiller seul. Il peut vous offrir des conseils sur mesure et un régime qui vous convient. »

M. Orlander fait remarquer que le REEE comporte de multiples avantages que des parents – ou quiconque y cotisant – remarqueront lorsqu’ils optimisent leurs placements.

  • Ce n’est pas que pour les droits de scolarité : L’argent peut servir à couvrir d’autres dépenses, notamment les livres, les frais de subsistance, le matériel requis pour les cours et plus encore.
  • L’épargne croît à l’abri de l’impôt : Lorsque les fonds sont retirés pour financer des études postsecondaires, vos cotisations ne sont pas imposables. En revanche, les subventions et les intérêts des fonds détenus dans le régime sont assujettis au taux d’imposition applicable à l’étudiant. Toutefois, les étudiants qui n’ont que peu ou pas de revenu peuvent généralement retirer les fonds sans avoir d’impôt à payer.
  • Cela vous permet de tirer parti de cotisations de contrepartie : Dans le cadre de la Subvention canadienne pour l’épargne-études, recevez du gouvernement jusqu’à 500 $ par année, pour un total à vie de 7 200 $ par enfant.
  • Commencez à épargner tôt : En général, les parents, les tuteurs, les grands-parents et les membres de la famille peuvent ouvrir un REEE pour aider les enfants dès leur plus jeune âge à épargner en vue d’études postsecondaires. La clé du succès est d’ouvrir un compte et de commencer à épargner tôt.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur la façon de trouver les bonnes options de placement pour vous, consultez canadalife.com/fr/placement-epargne.

Résultats d’une étude menée par la Canada Vie du 3 au 9 août 2021 auprès d’un échantillon en ligne de n = 1 510 adultes canadiens membres du Forum Angus Reid. La marge d’erreur pour un échantillon aléatoire de 1 501 personnes est de 2,5 %, 19 fois sur 20.


1 La Première financière du savoir, Coûts projetés d’un programme de quatre ans, https://premierefinancieredusavoir.ca/au-sujet-des-reee/futurs-couts-de-leducation.aspx

À propos de La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie

La Canada Vie est un chef de file du secteur de l’assurance, de la gestion de patrimoine et des avantages sociaux qui vise à améliorer le bien-être financier, physique et mental des Canadiens. Depuis plus de 170 ans, les particuliers, les familles et les propriétaires d’entreprise de partout au pays savent qu’ils peuvent compter sur nous pour leur fournir des conseils avisés et pour tenir nos engagements.

Depuis le 1er janvier 2020, la Great-West, la London Life et la Canada Vie forment une seule compagnie, la Canada Vie. Aujourd’hui, nous sommes heureux de servir plus de 12 millions de clients d’un océan à l’autre.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter, Instagram, YouTube et LinkedIn.

Source et renseignements :

Liz Kulyk
Vice-présidente adjointe, Relations avec les médias et Affaires publiques
La Compagnie d’Assurance du Canada sur la Vie
204 391-8515
Media.Relations@canadavie.com